Afrique du Sud : violentes manifestations à Pretoria

0
182

La police sud-africaine a tiré mercredi des balles en caoutchouc et utilisé des canons à eau contre plusieurs milliers de manifestants réunis devant le palais présidentiel à Pretoria pour réclamer le départ du chef de l’État Jacob Zuma. Cet incident survient juste avant la publication, à 17 h, d’un rapport consacré à la corruption au sommet de l’État sur le président Jacob Zuma. Après cet incident, les manifestants de l’opposition continuaient cependant à se masser devant les grilles de la résidence du président Zuma, gardées par des policiers anti-émeute. Les opposants, dont la majorité sont des militants des Combattants pour la liberté économique (EFF, gauche radicale), se sont rendus à la présidence après une décision de justice ordonnant la publication immédiate d’un rapport potentiellement accablant pour le chef de l’État. Le document consacré à la corruption au sommet de l’État porte principalement sur des soupçons d’influence de la sulfureuse famille d’hommes d’affaires Gupta sur Jacob Zuma, au point de lui imposer la nomination de certains ministres pour favoriser leurs intérêts.

PARTAGER
Article précédentZimbabwe : un couple attaqué dans la piscine par un crocodile
Article suivantEtats-Unis : 2 policiers tués dans des embuscades
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com