Syrie : 10 heures de pause humanitaire ordonnées à Alep

0
170

Quelques heures de répit ? Une nouvelle pause humanitaire sera ménagée pendant dix heures vendredi à Alep, deuxième ville syrienne, ravagée par des bombardements. Le chef de l’état-major russe, Valéri Guerassimov, a annoncé ce cessez-le-feu décidé par Vladimir Poutine en accord avec les autorités syriennes. Une première trêve humanitaire de trois jours avait expiré le 22 octobre sans avoir permis l’évacuation de civils et de blessés ni le retrait des combattants d’Alep. Les huit couloirs humanitaires créés à ces fins étaient alors restés quasiment déserts. Le général Guerassimov a précisé que ces couloirs «vont continuer de fonctionner pour la sortie de civils et de combattants». «Vu que nos collègues américains sont incapables de séparer l’opposition des terroristes, nous nous adressons directement aux leaders de tous les groupes armés et les appelons à mettre fin aux combats et à quitter Alep avec leurs armes», a-t-il ajouté.