Victoire de Trump : la monnaie mexicaine connaît sa pire chute depuis la crise financière de 2008

0
744
Mexican Pesos, bank notes, currency bills, money background

Le peso mexicain est en train de connaître sa pire semaine depuis la crise de 2008. Cette chute drastique de la monnaie mexicaine s’explique en grande partie par l’élection de Donald Trump en tant que président des Etats-Unis

Le peso mexicain est sur le point de vivre sa pire semaine depuis la crise financière de 2008. Cette chute s’explique par l’élection ce mercredi 9 novembre de Donald Trump et la crainte que la politique économique du nouveau président américain puisse affecter les finances du pays.

Devant les guichets de Citibanamex, le dollar se vend à 21,50 pesos, soit 35 centimes de plus que lors de la fermeture de ce mardi. D’après la banque Citibanamex, c’est le plus bas niveau auquel la monnaie nationale mexicaine est arrivée. A la vente, le billet vert se vend à 20,40 unités.

« L’incertitude plane sur l’avenir de Traité de Libre Commerce »

En gros, la devise américaine se place à 20 9435 pesos, ce qui représente, pour la devise nationale mexicaine, une dépréciation de 2,01% par rapport à la fermeture quelques heures précédemment d’après la Banque de Mexique. L’incertitude par rapport aux décisions politiques que pourrait prendre Trump a fait chuter le peso à 3,86% dans ses échanges internationaux ce vendredi matin jusqu’à atteindre un record de 21 395.

Les spécialistes craignent que la devise mexicaine ne continue de subir la pression à court terme. Mais déjà, certains s’inquiètent de l’avenir de TLCAN. « Le plus important est de savoir ce qui va se passer avec le Traité de Libre Commerce (TLCAN) », explique Javier Amador, économiste en chef de BBVA Bancomer dans une interview accordée au journal économique mexicain, Expansion.

Rappelons que Donald Trump, récemment élu à la tête des Etats-Unis, avait considéré le TLCAN (qui est entré en vigueur en 1994) comme le pire accord jamais signé par les Etats-Unis. Il avait fait savoir qu’une fois élu président des Etats-Unis, il chercherait soit à améliorer cet accord ou à retirer son pays du pacte commercial.

« En trois jours, le peso mexicain a cédé presque 14% de sa valeur face au dollar »

Donald Trump avait déclaré : « peut-être que le gouvernement mexicain a moins de pouvoir pour négocier, mais en comparaison nous croyons que le secteur de l’entrepreneuriat des Etats-Unis peut avoir plus de pouvoir pour éviter des mesures qui peuvent être perturbatrices au niveau du bloc économique nord-américain ».

Pour rappel, ces trois derniers jours, le peso mexicain a cédé presque 14% de sa valeur face au dollar. Pour ce qui reste de l’année, la monnaie mexicaine s’est dévalorisée de 21,3%, d’après des chiffres présentés par Reuters. La Bourse mexicaine a, quant à elle, connu une hausse de 0,19% pour atteindre les 45 560 unités.