Insolite : au Mexique, une industrie du ciment accepte de construire le mur de Trump

0
615

Une industrie mexicaine du ciment a annoncé ce jeudi 24 novembre 2016 être prête à ériger le mur très cher à Donald Trump entre le Mexique et les Etats-Unis pour juguler la vague de migrants clandestins qui entrent sur le territoire américain

Une nouvelle insolite. Le mur que Donald Trump veut construire pour séparer les Etats-Unis et le Mexique a déjà trouvé un volontaire qui est prêt à réaliser le projet. Il s’agit en effet de l’industrie du ciment Chihuahua, une industrie pourtant mexicaine qui a ses locaux au niveau de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Pour l’industrie du ciment, le projet de Donald Trump pourrait être une belle affaire. « Nous ne pouvons pas être sélectifs. Nous devons respecter nos clients des deux côtés », a expliqué  Enrique Escalante, directeur-général de l’entreprise. Le directeur poursuit : « pour notre business, Trump est un candidat qui favorise assez notre industrie ».

« Nous ne payerons pas ce putain de mur » »

Enrique Escalante voit en l’élection de Donald Trump une immense opportunité avec ses projets d’infrastructures, telles que les routes et les aéroports. Le directeur précise que 70% de ses affaires sont basées aux Etats-Unis et 30% au Mexique. Son entreprise est spécialisée dans le béton, les mortiers et le ciment de haute résistance.

Rappelons que Donald Trump, qui sera investi en janvier en tant que nouveau président des Etats-Unis, avait fait de la construction de ce mur l’une des plus importantes promesses de sa campagne. Le sujet avait suscité des réactions violentes au Mexique où les autorités avaient catégoriquement refusé d’admettre l’idée de Trump de payer le mur.

Dans une interview accordée à CNN, Vicente Fox, ex président du Mexique, avait fait part de son mécontentement par rapport à ce projet, déclarant : « nous ne payerons pas ce putain de mur ».