Colombie : au moins 76 morts dans le crash d’un avion transportant des joueurs brésiliens

0
486

Un avion transportant des joueurs du club brésilien de Chapocoense a été victime d’un crash ce lundi 28 novembre 2016 sur le sol colombien. L’on parle déjà de 76 morts

Un avion RJ85 en provenance de l’aéroport international Viru Viru dans la ville de Santa Cruz de la Sierra en Bolivie a fait un accident dans la nuit du lundi dans le secteur de Cerro El Gordo dans la localité de La Union. D’après le journal ElColombiano, l’avion transportait à son bord neuf membres de l’équipage et 72 personnes du club sportif brésilien Chapocoense.

De source proche, l’équipe devait jouer la finale de la Coupe d’Amérique contre le club colombien, Atlético National. Le match était prévu ce 30 novembre. La nouvelle est tragique car le commandant de la police métropolitaine de Valle de Aburra a confirmé la mort de 76 des 81 passagers qui se trouvaient à bord de l’appareil.

« L’avion s’est disloqué dans les airs aux environs de 22 heures »

De source proche, l’avion s’est disloqué dans les airs aux environs de 22 heures ce lundi alors que les fonctionnaires de l’Aéroport International José Maria Cordova de Rionegro attendaient son atterrissage dans le tarmac. Des membres du comité Sportif, d’Urgence et de Gestion de l’aéroport évoquent des failles électriques.

L’avion a décollé à 18h18 ce lundi (Heure Bolivienne) de la ville de Santa Cruz. « L’avion a demandé à atterrir à l’aéroport de Rionegro, l’autorisation lui a été donnée, mais ensuite on a perdu ses contacts », précise Alfredo Bocanegra, directeur d’Aerocivil. Les autorités de l’aéroport sont à pied d’œuvre pour gérer la situation.

« Les messages de soutien envahissent Twitter »

5 personnes ont été secourues et transférées d’urgence. Les identités de 4 d’entre elles ont été révélées. Il s’agit d’Alan Ruschel, défenseur de Chapocoense ; Ximena Suarez, steward ; Marcos Danilo Padilha, gardien de but de l’équipe et Rafael Henzel, journaliste sportif brésilien. L’on assure que le personnel médical est en alerte maximal dans l’attente d’autres blessés.

La nouvelle aussitôt annoncée, les messages de soutien ont immédiatement envahi la toile via le hashtag Chapocoense. Sur Twitter, l’Olympique Lyonnais n’a pas manqué de rendre hommage aux victimes. « Grosses pensées pour le club de ChapocoenseReal après ce tragique accident d’avion », a écrit le club français. Un autre internaute, Jonathan Baron, a montré une photo poignante de trois joueurs qui n’ont pas voyagé avec l’équipe. Les trois restaient bouche-bée dans les vestiaires. A cette image, Jonathan ajoute : « ceci te déchire le cœur en mille morceaux. Voici les joueurs qui n’ont pas voyagé, assis dans la loge ».