Ghana : voici la fausse ambassade américaine qui délivrait de vrais visas depuis 10 ans

0
526

La police ghanéenne, en collaboration avec l’Ambassade des Etats-Unis, a démantelé ce vendredi 2 décembre un réseau de trafiquants de faux visas qui avaient ouvert une fausse ambassade américaine qui opérait au Ghana pendant près de 10 ans

Une fausse ambassade américaine a été démantelée au Ghana. L’annonce a été faite par le Département d’Etat américain dans un communiqué. Dans l’annonce, le Département d’Etat fournit plus de détails sur ce faux consulat qui, pendant dix ans, délivrait des visas américains authentiques.

Le communiqué explique : « à Accra, au Ghana, il y avait un immeuble devant lequel était érigé le drapeau américain tous les lundis, mardis et vendredis de 7h30 du matin à 12H00. A l’intérieur, se trouvait une grande photo du président Barack Obama et des affiches vous indiquaient que vous étiez dans l’ambassade américaine au Ghana. Mais, vous n’y étiez pas. C’était une arnaque ».

« Un avocat ghanéen spécialisé en droit de l’immigration était parmi eux »

Le Département d’Etat fournit plus de détails sur les personnes qui géraient ce réseau de trafic de visas. « L’ambassade n’était pas gérée par le gouvernement des Etats-Unis, mais plutôt par des figures criminelles ghanéennes et turques. Un avocat ghanéen spécialisé en droit criminel et de l’immigration était parmi eux. Les ‘autorités du consulat’ étaient des citoyens turcs qui parlaient Anglais et Néerlandais ».

D’après le Département d’Etat américain, pendant près d’une décennie, l’ambassade fonctionnait librement. Le Département d’Etat souligne que les criminels à la tête de ce réseau parvenaient à soudoyer des autorités pour authentifier leur travail. Ils parvenaient également à obtenir des documents bancaires en règle.

« Des documents contrefaits moyennant 000 dollars »

Pour se faire connaître auprès du public, la fausse ambassade utilisaient des brochures et des panneaux pour attirer des clients en provenance du Ghana, de la Côte d’Ivoire et du Togo. Pour un montant de 6  000 dollars, la fausse ambassade fournissait à ses clients des visas contrefaits, de faux documents d’identifications (y compris des relevés bancaires, des bulletins de note, des…).

Le Département d’Etat a précisé que cette opération de démantèlement de ce réseau de trafiquants de visas américains entre dans le cadre de l’ « Opération Spartan », une opération qui a été développée par des agents de sécurité du Bureau régional de l’Ambassade des Etats-Unis au Ghana. Sa mission est de faire face au trafic qui vise l’Ambassade américaine et la région. Le Département ajoute qu’il existait aussi au Ghana une fausse ambassade néerlandaise.