Allemagne : Angela Merkel appelle à l’interdiction totale du voile islamique intégral

0
1461
GERMANY - OCTOBER 22: Veiled women in a pedestrian presinct in Munich. (Photo by Ulrich Baumgarten via Getty Images)

Devant ses partisans qui l’ont réélue ce mardi 6 décembre 2016 à la tête du parti CDU (Union Chrétienne-démocrate), Angela Merkel a annoncé sa volonté d’interdire le voile intégral sur l’ensemble du territoire allemand

Angela Merkel en va-t-en-guerre contre le voile islamique. La chancelière allemande a martelé, devant des membres de son parti, que l’Allemagne devrait interdire le voile intégral « où que la justice permettrait son interdiction ». Elle a également fait savoir qu’elle ne tolérerait aucune application d’une Sharia qui prendrait le dessus sur la loi allemande.

Devant ses partisans qui l’ont réélue à la tête de leur parti, la chancelière veut tenir un discours ferme. « Le voile intégral n’est pas accepté par notre pays. Il devrait être interdit, où que la loi permettrait son interdiction. (…) Ici, nous montrons nos visages, donc le voile intégral n’est pas approprié ». Dans son discours, Angela Merkel est aussi revenue sur la présence de réfugiés sur le sol allemand.

« Les 900 000 réfugiés ne pourront pas tous rester »

Sur ce, elle dira : « les 900 000 réfugiés qui sont arrivés l’année dernière ne pourront pas tous rester. Mais, chaque cas sera étudié ». Dans son discours, la chancelière Merkel a tenu à défendre son bilan en matière de politique migratoire. Elle a ainsi souligné que sa politique migratoire a été nécessaire pour combattre le trafic d’êtres humains.

Les propos de Merkel ont reçu une vive acclamation de la part de l’audience. Toutefois, certains estiment que son discours risque de ne pas être bien perçu. Le droit constitutionnel allemand risque en effet de lui barrer la route concernant sa volonté d’interdire le voile intégral dans le pays.

Rappelons que le discours d’Angela Merkel a été tenu après sa réélection à la tête de son parti CDU (Union Démocrate Chrétienne). Elle a été réélue avec une petite marge de 89,5% de votes des délégués. Le discours d’Angela Merkel entre dans la lignée de plusieurs discours tenus par des gouvernements occidentaux. La France a été le premier pays à faire voter une loi contre le voile intégral en 2011. Elle a été suivie par la Belgique, la Bulgarie et la Suisse.