Message de Netanyahou à Hollande : « annule la conférence de Paris et je rencontrerai Abbas »

0
2942
French President Francois Hollande (R) and Israel's Prime Minister Benjamin Netanyahu hold a bilateral meeting during the opening day of the World Climate Change Conference 2015 (COP21) at Le Bourget, near Paris, France, November 30, 2015. REUTERS/Philippe Wojazer - RTX1WK0H

Benjamin Netanyahou, premier ministre d’Israël, a catégoriquement refusé de prendre à la conférence internationale qui se tiendra à Paris ce 21 décembre 2016. Il se dit toutefois prêt à rencontrer Mahmoud Abbas, président de la Palestine, si la France annulait la conférence

Benjamin Netanyahou refuse catégoriquement de se rendre à la conférence internationale de Paris sur le conflit israélo-palestinien. Ce mercredi, dans un échange téléphonique avec François Hollande, président de la France, Benjamin Netanyahou a été clair et précis. Il serait prêt à discuter avec Mahmoud Abbas si et seulement si Paris annulait sa conférence internationale sur la Paix.

Le journal israélien Haaretz révèle que dans une conversation téléphonique entre François Hollande et Benjamin Netanyahou, ce dernier a décliné l’invitation de la France pour venir rencontrer Mahmoud Abbas pendant deux semaines. Netanyahou refuse en effet d’assister à ce sommet, en raison de la présence du chef de l’autorité palestinienne.

« Les Palestiniens n’ont reçu une invitation officielle »

Les propos de Netanyahou ont été confirmés par le journal israélien Times of Israel qui cite le communiqué de presse du bureau du premier ministre israélien. Dans le communiqué, on pouvait lire : « Netanyahou a dit à Hollande que s’il n’y avait pas une conférence internationale à Paris, le premier ministre rencontrerait Abbas pour des pourparlers directs sans conditions préalables ».

Le communiqué ajoute : « Israël ne prendra pas part à la conférence internationale qui ne contribuera pas à apporter la paix ». Cependant, quelques couacs apparaissent. Outre le refus de Benjamin Netanyahou de se présenter à Paris, un autre problème se pose. La Palestine dit n’avoir reçu aucune invitation pour assister à ce sommet.

Ce mercredi 7 décembre, l’agence de presse palestinienne WAFA a eu un entretien avec Nabil Abou Roudeineh, porte-parole de la Présidence palestinienne. Ce dernier disait ceci : « (…) Les Palestiniens n’ont pas reçu une invitation officielle ni pour assister à la conférence internationale de Paris, ni à une autre rencontre ».

« Un éventuel fiasco pour le gouvernement français ? »

Toutefois, l’autorité palestinienne se dit prête à participer à tout type de pourparlers organisés par la France. Abou Roudeineh ajoute que l’autorité palestinienne acceptera toute invitation qu’elle recevra, comme elle l’a fait en répondant positivement à l’invitation du président russe, Vladimir Poutine.

L’on a appris ce mercredi que la conférence internationale aura lieu le 21 décembre. Elle aura comme sujet principal le processus de paix du conflit israélo-palestinien. De source proche, le gouvernement français entend inviter des ministres des Affaires étrangères de quelque 30 à 50 pays. Néanmoins, avec le refus de Benjamin Netanyahou d’y prendre part, un échec de la conférence est déjà sur toutes les lèvres.