Antonio Guterres devient officiellement le 9ème Secrétaire général des Nations-Unies

0
836
Geneva, Switzerland / Antonio Guterres, United Nations High Commissioner for Refugees during the press conference after the Sixty-Third Session of the Executive Committee ( EXCOM ) 2012. UNHCR / Jean-Marc Ferré *** Local Caption *** OLD caption Palais des Nations, Geneva, Switzerland / Antonio Guterres, United Nations High Commissioner for Refugees during the press conference after the Sixty-Third Session of the Executive Committee ( EXCOM ) 2012. UNHCR Photo / Jean-Marc Ferré

Antonio Guterres, ex premier ministre du Portugal, a été investi ce lundi 12 Décembre 2016 en tant que 9ème Secrétaire général de l’ONU, succédant ainsi au Coréen, Ban Ki-moon au poste de premier diplomate du monde

Antonio Guterres succède à Ban Ki–moon. L’ex premier ministre du Portugal a été investi ce lundi en tant que Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU). Il devient ainsi le neuvième secrétaire général de l’ONU, une organisation vielle de 71 ans. Ce lundi, Antonio Guterres a été acclamé par l’Assemblée de l’ONU.

Agé de 67 ans, le nouveau secrétaire général de l’ONU a bien répondu aux questions qui lui ont été posées devant les membres de l’Assemblée. Le New York Times souligne que son expérience en tant qu’ex premier ministre et haut-commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés entre 2005 et 2015 l’a propulsé à la première place parmi 13 candidats qui plébiscitaient le poste du premier diplomate au monde.

« Guterres prône plus d’actions et moins de bureaucratie »

Juste après avoir été investi par Peter Thomson, Président de l’Assemblée Générale de l’ONU, l’ex premier ministre portugais s’est adressé aux représentants de 193 pays membres de l’organisation. Dans son discours, il a fait savoir que l’ONU doit travailler pour simplifier, décentraliser et rendre plus flexible sa grande bureaucratie.

Antonio Guterres dira : « cela n’arrange personne si l’on attend neuf mois pour déployer une équipe sur le terrain. Les Nations-Unies ont besoin d’être agiles, efficaces. L’ONU doit plus se focaliser sur l’action que sur les modalités, plus sur les gens que sur la bureaucratie ». Dans son discours, Guterres veut une parité genre « de haut en bas ». Il promet que la question du genre occupera une place centrale pendant son mandant.

« Le plus grand privilège de toute ma vie »

Ce lundi, lors de l’investiture d’Antonio Guterres, l’Assemblée générale de l’ONU en a profité pour rendre un vibrant hommage à Ban Ki-moon, soulignant « son service sans relâche rendu à l’humanité ». « Le Secrétaire général Ban Ki-moon a dirigé les Nations-Unis avec des principes fermes, avec un professionnalisme dévoué et avec un service sans relâche rendu à l’humanité », a résumé Peter Thomson.

Le Secrétaire général sortant, Ban Ki-moon, s’est voulu montrer reconnaissant envers l’ONU. « Servir en tant que Secrétaire général de cette grande Organisation a été le plus grand privilège de toute ma vie. Après la guerre de Corée, l’ONU nous a nourris, les livres de l’ONU nous ont éduqués. La solidarité de l’ONU au niveau mondial nous a montré que nous n’étions pas seuls. Pour moi, le pouvoir des Nations-Unies n’a jamais été abstrait ou académique », a admis Ban Ki-moon.

Pour rappel, Ban Ki-moon a servi en tant que Secrétaire général de l’ONU pendant 10 ans.