Vers une 3ème guerre mondiale ? : Poutine et Trump appellent ce jeudi à la course à l’armement

0
1488

Vladimir Poutine et Donald Trump ont implicitement ravivé le feu de la course aux armements dans des discours tenus ces dernières 24 heures

Ce jeudi, Vladimir Poutine et Donald Trump ont tous deux appelé implicitement à une nouvelle course aux armements. Dans une rencontre tenue avec des hauts gradés de la sécurité intérieure russe, Vladimir Poutine, actuel président de la Russie, a fait savoir que l’armée russe peut vaincre n’importe quel ennemi.

« Nous pouvons dire avec certitude : nous sommes plus puissants que tout agresseur », a dit Poutine. Dans son allocution, il a appelé au renforcement des forces stratégiques nucléaires. « Nous avons besoin de renforcer les forces nucléaires stratégiques. Pour cela, nous devons développer des missiles capables de pénétrer tous les systèmes de défense anti-missile actuels et futurs », a souligné le président russe.

« La triade nucléaire a été maintenue à un niveau propre »

L’homme fort de Moscou a ajouté dans son discours que les forces non-nucléaires stratégiques ont besoin « d’être placées à un niveau de qualité élevé afin qu’elles soient capables de neutraliser n’importe quelle menace nucléaire ». Poutine a aussi fait savoir que l’Etat de la triade nucléaire qui joue un rôle clé dans la sauvegarde de la parité a été maintenue à un niveau propre ».

Quelques heures après le discours de Poutine sur le besoin de renforcer les capacités militaires de son pays, Donald Trump appelait à l’expansion des capacités nucléaires des Etats-Unis. Dans un twitte publié ce jeudi, Donald Trump écrit : « les Etats-Unis doivent grandement renforcer et répandre ses capacités nucléaires jusqu’au moment où le monde se rende compte du nucléaire ».

« 7 100 armes nucléaires contre 7 300 pour la Russie »

D’après USNEWS, les déclarations de Trump ont été faites à la suite d’une rencontre qu’il a tenue avec des hauts responsables de la sécurité américaine. La rencontre, qui s’est déroulée ce mercredi à Floride, a été organisée par lui et son staff. De hauts responsables de la sécurité américaine y ont assisté.

Il est important de rappeler que les Etats-Unis comptent 7 100 armes nucléaires contre 7 300 pour la Russie. Les déclarations des dirigeants interviennent à un moment complexe marqué par des crises politiques dans plusieurs parties du monde. Les déclarations des deux puissants dirigeants ne risquent-elles pas de faire naître une course aux armements comme du temps de la guerre froide ? Difficile de le confirmer. Mais pour le moment, tous les signes portent à le croire.