Résolutions à l’ONU sur les colonies juives : Israël se fâche et déclare la guerre au Sénégal

1
21371

Pour protester contre le vote du Conseil de sécurité des Nations-Unies de mettre fin à la colonisation israélienne en « territoire palestinien occupé », Israël a rappelé ce samedi 24 décembre 2016 son ambassadeur au Sénégal et met fin à tout programme d’aide destiné à ce pays

Entre Israël et les Nations-Unies, le torchon brûle. « Israël rejette cette résolution anti-Israël votée aux Nations-Unies ». Voilà en substance ce qu’a déclaré Benjamin Netanyahou, Premier ministre israélien, après la résolution des Nations-Unies de ce vendredi soir mettant fin à la colonisation juive en Cisjordanie.

Benjamin Netanyahou ne décolère pas. Il regrette que les Nations-Unies se focalisent sur Israël alors qu’elles ne font rien pour mettre fin au massacre d’un demi-million de personnes en Syrie. « L’administration Obama a non seulement échoué à protéger Israël contre l’obsession anti-Israël des Nations-Unies, elle a coopéré avec les Nations-Unies », dénonce Netanyahou.

« Le Sénégal, première victime africaine »

Il ajoute : « Israël attend avec plaisir de pouvoir travailler avec le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, et avec tous nos amis du Congrès, Républicains comme Démocrates, pour rejeter les effets dévastateurs de cette résolution absurde ». Déjà, les premiers effets de cette résolution se font sentir.

Première victime : le Sénégal. Ofir Gendleman, porte-parole de Benjamin Netanyahou, a annoncé qu’Israël vient d’annuler la visite que le ministre sénégalais des Affaires étrangères devait effectuer en Israël ainsi que tous les programmes d’aide destinés à ce pays d’Afrique subsaharienne. Netanyahou est allé plus loin, en rappelant ses ambassadeurs au Sénégal et à la Nouvelle-Zélande pour consultations.

« Un pas important »

Il convient de souligner que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a voté ce vendredi l’adoption d’une résolution condamnant la colonisation juive en Cisjordanie et en la qualifiant d’ « illégale ». Cette même résolution exige qu’Israël « cesse immédiatement toutes ses activités en ‘territoire palestinien occupé’ ».

14 des 15 membres du Conseil de Sécurité ont voté en faveur de la résolution. Aucun pays n’a voté contre. Les Etats-Unis se sont abstenus de ce vote au lieu de mettre leur véto. L’adoption a été saluée par Ban Ki-moon. Son porte-parole parle d’un « pas important ». « Cette résolution est un pas important qui démontre le leadership du Conseil de Sécurité et les efforts de la communauté internationale pour confirmer que le projet de deux Etats est toujours réalisable », a souligné le porte-parole.

Pour le moment, aucune réaction de la part du gouvernement sénégalais. Une réponse tombera certainement dans les heures qui suivent.

1 COMMENTAIRE