Résolutions à l’ONU sur les colonies juives : l’Egypte a pris la fuite à la dernière minute

2
5599

Quelques heures avant le vote de la résolution de l’ONU de ce vendredi 23 décembre 2016 sur les colonies juives en « territoires palestiniens occupés », l’Egypte, à l’origine de l’initiative, avait fait marche arrière. Pourquoi ? Le gouvernement égyptien s’explique

Voici un détail non des moindres que le reste du monde n’a pas su sur la résolution des Nations-Unies qui appelle à la fin de la colonisation juive dans les « territoires palestiniens occupés ». La résolution des Nations-Unies a été une initiative du gouvernement égyptien dirigé par le général, Al-Sisi.

Pourtant, quelques heures avant le vote de la résolution, l’Egypte a pris une décision inattendue, en reportant le vote initialement prévu pour le jeudi 22 décembre. Alors comment expliquer cette fuite en arrière de l’Egypte à seulement quelques heures d’un vote historique ?

« L’Egypte s’explique »

Ce dimanche, les autorités égyptiennes ont donné une explication. « L’Egypte planifiait de mettre la résolution en bleu, c’est-à-dire afin qu’elle soit votée dans les 24 heures. Mais, l’Egypte a décidé de la retirer pour plus de temps afin de s’assurer qu’on ne mettra pas le véto sur cette résolution », a expliqué Ahmed Abou Zaïd, ministre égyptien des Affaires étrangères à l’agence de presse égyptienne MENA.

D’après Swissinfo.ch, l’Egypte a en effet subi une forte pression de la part d’Israël et de Donald Trump qui avait parlé avec le président Al-Sisi quelques heures avant le vote. Mais pourtant, cela n’a pas empêché Israël de s’en prendre à l’Egypte dans sa guerre diplomatique qu’elle mène depuis samedi contre tous les pays qui, de près ou de loin, ont soutenu la résolution.

Parmi les douze pays avec qui Israël a momentanément rompu ses relations diplomatiques, figure l’Egypte. Pour le moment, les autorités égyptiennes n’ont pas encore émis une déclaration sur le rappel de l’ambassadeur d’Israël au Caire. Une réponse du gouvernement ne tardera pas à tomber ce lundi.

2 Commentaires