RDC : des attaques ont fait au moins 35 morts au Nord-Kivu

0
237

Villages attaqués, combats entre milices et armée: pas moins de 35 civils ont été tués pendant le week-end au Nord-Kivu. Le décompte de 22 morts recensés dimanche soir s’est alourdi avec l’annonce lundi du décès d’au moins 13 civils hutu tués dimanche par une milice d’ethnie nande à Nyanzale, dans le sud de cette province. Le dimanche de Noël a été marqué par un nouvel épisode dramatique des rivalités entre Hutu et Nande qui endeuillent la zone reculée aux confins des territoires de Lubero, Masisi et Rutshuru depuis plus d’un an. Trois jours après la mort de 13 civils nande tués par un groupe d’autodéfense hutu (les maï-maï Nyatura) dans le village de Bwalanda, à environ 80 km au nord de Goma, la capitale provinciale, une milice nande (les maï-maï Mazembe) a attaqué une localité proche, Nyanzale.