A peine arrivé au pouvoir, Trump tend la main à la CIA et déclare la guerre aux médias

0
717

En déplacement au siège de la CIA ce samedi 21 janvier 2017, Donald Trump, nouveau président des Etats-Unis, a rassuré la CIA qu’il coopérera avec l’agence de renseignement. Il a profité de son discours pour déclarer la guerre aux médias qui, selon lui, ont tenté de saboter son investiture

En visite au siège de la CIA ce samedi, Donald Trump, officiellement investi en tant que 45ème Président des Etats-Unis, a tendu la main à l’agence de renseignement après les nombreux affrontements qui l’ont opposé aux renseignements américains sur le sujet de la Russie depuis l’annonce de sa victoire le 9 novembre 2016.

S’adressant à la CIA, Trump dira : « je suis avec vous, à 1000 %. Je vous aime, je vous respecte. Nous sommes tous sur la même longueur d’onde ». S’adressant aux agents de la CIA, Trump appelle à l’élimination immédiate de l’Etat Islamique. « Nous devons nous débarrasser de l’Etat Islamique. Il doit être éliminé de la surface de la terre ».

« Trump devrait avoir honte de lui-même »

Aux agents de la CIA, Trump dira : « il n’y personne qui se sent plus concerné par le travail des services de renseignements et de la CIA que Donald Trump. (…) Nous avons toujours gagné dans ce pays, nous avons gagné avec le commerce, avec les guerres. (…) Maintenant, c’est comme si nous n’avions rien gagné, nous ne gagnons rien. Je pense que ça va être le groupe le plus important dans ce pays pour assurer notre sécurité, pour faire de nous de nouveaux gagnants ».

Malgré la main tendue offerte par Trump, la confrontation entre la CIA et le nouveau Président n’a semble-t-il pas encore connu un épilogue. Ce samedi, le site Huffington Post a rapporté les propos de John Brennan, directeur sortant de la CIA qui déclare : « Trump devrait avoir honte de lui-même ».

Fait marquant lors de la visite de Trump au siège de la CIA : sa guerre déclarée aux médias américains. Parlant des médias, il déclare : « comme vous le savez, je suis en guerre en ce moment avec les médias. Ce sont les êtres humains les plus malhonnêtes au monde ». Les déclarations de Trump ont immédiatement suscité le rire et les applaudissements nourris de l’audience.

« C’est un mensonge » 

Dans son discours, Trump dénonce la volonté des médias de sous-estimer le nombre important de personnes ayant assisté à son investiture. « Il y a eu énormément de gens qui sont venus (à l’investiture). Vous les avez vus. Ils étaient entassés. Je me suis réveillé ce matin et j’ai regardé sur une chaîne de télé et j’ai vu un espace vide. Je me suis dit : ‘mais, attends, j’ai fait un discours, j’ai regardé et il y avait plus d’1 million et demi. ils (les médias) ont montré un endroit où il n’y avait pratiquement personne ».

Il poursuit : « les médias ont dit que je n’ai pas drainé du monde. Je me suis dis qu’il pleuvait et que c’est la pluie qui les a découragés mais DIEU a regardé et a dit : ‘nous n’allons pas laisser la pluie tomber lors de ton discours. (…) Ils disent que nous n’avons drainé que 250 000 personnes. C’est un mensonge ». Cette visite intervient une semaine après un affrontement entre lui et la CIA sur un dossier compromettant que détiendrait la Russie sur lui.