Finances : des « positions courtes » du milliardaire George Soros publiées par erreur

0
712

L’AFM, régulateur de marché hollandais, a publié par erreur ce mardi 24 janvier 2017 des positions courtes du milliardaire américain George Soros. Les données ont été immédiatement supprimées de son site web

George Soros à nouveau sur la sellette. Des failles dans le système informatique de l’AFM ont mené à la publication par erreur de « positions courtes » de George Soros datant de 2012. L’information a été rapportée par de nombreux médias ce samedi dont Bloomberg et Fortune.

D’après le site Marketwatch.com, les détails ont été rapidement supprimés ce mardi à la suite de la faille. Mais, trop tard ! Les médias y avaient déjà jeté un coup d’œil. D’après Marketwatch.com, l’on pouvait voir dans le document que George Soros avait parié contre la Dutch Bank ING (Banque Hollandaise).

« La liste n’aurait pas dû être publiée dans un premier temps »

Les données démontrent que la position courte de l’ING a été ouverte en juin et a augmenté pour atteindre 0,3% de part, avant d’être revue en baisse un mois plus tard. Les parts de l’ING avaient connu une chute drastique fin juin avant de se redresser par la suite. D’après Michiel Gosens, la liste ne devait pas être publiée.

« La liste n’aurait pas dû être publiée dans un premier temps. Nous présentons toutes nos excuses », a déclaré Michiel Gosens, porte-parole de l’AFM, un régulateur de marché hollandais qui a par erreur publié les positions courtes de Soros et d’autres milliardaires sur son site web.

« L’homme qui a fait tomber la Banque d’Angleterre »

D’après Bloomberg, AFM n’a pas pu confirmer s’il y a eu des contacts entre le régulateur et George Soros à la suite de l’incident technique. Bloomberg ajoute par ailleurs qu’un proche de Soros n’a pas voulu se prononcer sur cette affaire. Agé de 86 ans, George Soros a fait parler de lui en 1992, date à laquelle il a été surnommé « l’homme qui a fait tomber la Banque d’Angleterre ».

A cette date, il avait parié sur le pound britannique. Cette situation avait mené à la dévaluation de la devise anglaise qui avait conduit les autorités anglaises à se retirer du mécanisme du taux d’échange européen. Le capital de son entreprise est aujourd’hui estimé à 30 milliards de dollars.

« Une fortune personnelle estimée à 25,2 milliards de dollars »

Il convient de rappeler que George Soros, dont la fortune est estimée à quelque 25,2 milliards de dollars, avait perdu plus d’1 milliard de dollars à la suite de la victoire de Donald Trump. Farouche partisan de Hillary Clinton, Soros avait admis avoir donné 25 millions de dollars à l’équipe de campagne de l’ex Première Dame pour faire tomber Trump.

Il convient de souligner qu’une « position courte », aussi appelée « position vendeur », consiste, pour un investisseur, à parier sur la chute de ses titres boursiers. Lorsqu’on pense que ses titres vont baisser, on adopte une position courte c’est-à-dire qu’on s’en débarrasse en les vendant.