Plus de 900 000 Britanniques signent une pétition contre l’entrée de Trump dans leur pays

0
746

Une pétition mise en ligne ce samedi 28 janvier 2017 pour s’opposer à la visite de Donald Trump prévue l’été prochain en Grande-Bretagne a déjà dépassé les 900 000 signatures. Pour le moment, le gouvernement britannique refuse de respecter la volonté des signataires

Plus de 900 000 britanniques ont signé ce dimanche une pétition demandant que Donald Trump soit interdit d’entrer sur le territoire britannique. Le Président américain est en effet attendu en Grande-Bretagne cet été. Cette pétition a été soutenue par d’importantes personnalités politiques dont Jeremy Corbyn, chef de file du Parti Travailliste britannique.

D’après le média britannique Telegraph.co.uk, la pétition, lancée ce dimanche, a rapidement atteint les 100 000 signatures, un chiffre suffisant pour que la visite de Trump soit soumise à un débat au Parlement britannique. Ce lundi matin, aux environs de 9H28, la pétition avait déjà atteint les 944 162 signatures.

Mais, l’annulation de la visite de Trump risque de ne pas avoir lieu. D’après la BBC, le 10 Downing Street a rejeté les appels des signataires de la pétition pour interdire le président américain de fouler le sol britannique. La BBC cite une source très proche du gouvernement britannique qui estime en effet qu’accepter la demande des signataires serait « un geste populiste ».

« Cela embarrasserait sa Majesté la Reine »

La position du Parlement sur cette question est claire et précise. Ce lundi, sur le site du Parlement, on pouvait lire : « Donald Trump devrait être autorisé à entrer en Grande-Bretagne en sa capacité de chef du Gouvernement américain, mais il ne devrait pas être invité à effectuer une Visite d’Etat Officielle car cela embarrasserait sa Majesté la Reine ».

Rappelons que la pétition a été mise en ligne pour protester contre de décision de Donald Trump d’interdire l’entrée de réfugiés de 7 pays sur le territoire américain. La mesure, décrétée ce vendredi, avait suscité une indignation générale dans plusieurs pays du monde où d’importantes personnalités ont fait entendre leurs voix pour dénoncer une décision populiste.