Le plus grand déploiement militaire américain en Europe de l’Est aura lieu cette semaine

0
1161

Les Etats-Unis ont confirmé ce mardi 31 janvier l’envoi d’importants équipements militaires vers trois pays baltes. Cette annonce intervient au lendemain d’une importante manœuvre militaire de l’armée américaine et polonaise ce lundi 30 janvier 2017 à Zagan. Ces opérations entrent dans la politique de dissuader la Russie contre d’éventuelles agressions sur ses voisins

Les Etats-Unis enverront des charts de combat cette semaine au long des frontières russes. Le Wall Street Journal parle du plus grand déploiement militaire depuis la Guerre Froide. D’après le média américain, cette décision est destinée à rassurer les alliés occidentaux en Europe de l’Est que Washington reste engagé à prendre leur défense.

D’après Wall Street Journal, les forces américaines et polonaises ont mené des manœuvres militaires conjointes ce lundi. Le média américain précise qu’à la fin de ces manœuvres, des chars de combat M1A2 Abrams seront transportés vers trois pays baltes. Les pays ont été mentionnés. Il s’agit de la Lettonie, de l’Estonie et de la Lituanie.

« Sachez que notre engagement à la défense est solide comme un roc »

L’information a été confirmée par le Pentagone. Dans un communiqué publié sur son site ce 30 janvier, le Général Timothy M. Tay a lancé un message aux alliés de l’Est. Il dira : « sachez que notre engagement à la défense est solide comme un roc. Nous devons maintenir l’intégrité territoriale de notre alliance et maintenir une Europe qui est indivisible, libre, prospère et en paix ».

Le Général poursuit : « ces milliers de Soldats de Fer présents ici sont une partie intégrante de nos forces aériennes, navales, spatiales et cyber-spatiales. Soyez rassurés, le poids intégral de l’armée américaine reste derrière ces sentinelles de la liberté (…). Nous envisageons d’envoyer des équipements et de mener des manœuvres avec nos alliés et partenaires ».

« La Pologne deviendra le centre de gravité des opérations américaines en Europe »

Russia Today précise que les manœuvres conjointes des deux armées ont commencé aux environs de 13H30 et ont duré 1 Heure. Russia Today ajoute que les deux armées se sont divisées en deux groupes lors des manœuvres. La tâche était de stopper l’avancée de l’ennemi à Zagan. Les troupes ont lancé des missiles longue portée sur une distance de plus de 30 Km.

Ce mardi, le lieutenant américain Hodges a fait savoir qu’une politique de dissuasion forte est la meilleure manière de s’assurer qu’il n’y aura jamais d’attaque en provenance de la Russie. Il ajoutera : « la Pologne deviendra le centre de gravité des opérations américaines en Europe. Nous croyons qu’une attaque de l’Est est peu probable, mais c’est plutôt le maintien des troupes ici qui rendra ce scénario peu probable ».

« Ceci est un jour très important »

Ce lundi, le président polonais, Andrzej Duda, a parlé d’un jour très important. « Ceci est un jour très important. Je suis venu ici à Zagan pour accueillir nos invités et alliés, les commandants et les soldats de l’armée américaine. Ceux qui sont venus aujourd’hui sont nos alliés, un symbole de liberté et un ordre dans le monde, mais surtout de sécurité ; des alliés que nous avons invités et que nous attendions ».

Rappelons que ces manœuvres militaires et la décision des Etats-Unis d’envoyer des chars de combat vers trois pays baltiques interviennent moins d’un moins après l’annonce d’un déploiement de 3 500 soldats américains en Pologne. Ces manœuvres ont toujours été condamnées par la Russie qui parle de « menace à ses intérêts et à sa sécurité ».