Décret anti-réfugié de Donald Trump : voici le gros mensonge d’un vétéran de guerre américain !

0
1519

Un vétéran américain de la guerre d’Irak a menti cette semaine en informant la presse américaine que sa mère est décédée en Irak après avoir été empêchée d’embarquer dans un avion pour suivre des traitements aux Etats-Unis. Le vétéran avait pointé du doigt le décret anti-réfugié de Donald Trump d’avoir causé la mort de sa mère

Un vétéran américain de la guerre d’Irak a été pris dans son propre piège. Mike Hager, l’homme qui avait contacté cette semaine la chaîne Fox News pour informer les journalistes qui sa mère était bloquée dans un aéroport d’Irak et se trouvait dans l’impossibilité de se rendre aux Etats-Unis pour y suivre des traitements à cause du décret de Trump avait menti.

D’après Businessinsider, Mike Hager avait fait savoir à Fox News qu’il avait réussi à embarquer à bord d’un avion alors que sa mère a été interdite de le suivre à destination des Etats-Unis. « Ils nous ont détruits. Je suis allé en Irak avec ma famille, je suis revenu tout seul. Ils nous ont détruits », dénonçait-il.

« Elle est décédé à cause de Trump »

Il avait ouvertement accusé le décret anti-réfugié de Trump d’avoir causé la mort de sa mère. « Je pense vraiment de tout mon cœur que s’ils nous avaient laissés embarquer tous dans l’avion avec ma mère, elle s’en serait sortie et elle serait assise là à mes côtés. Elle est décédé à cause de lui (Trump) », confiait le vétéran.

Cependant, il n’a fallu que quelques heures seulement pour que les mensonges du vétéran de guerre soient mis à nu. En effet, Imam Husham Al-Hussein, Directeur du Centre Islamique de Karbala basé à Michigan, a démenti catégoriquement les propos de Mike Hager. L’Imam confirme que la mère de Mike Hager était malade et était traitée dans un hôpital de Detroit.

« Sa mère est décédée cinq jours avant le décret »

Toutefois, l’Imam dément que le décret de Trump soit à l’origine de son décès. L’Imam affirme que la mère du vétéran est en effet décédée cinq jours avant l’annonce du décret par l’administration Trump. D’après Fox 2, Mike Hager est né en Irak et avait fui la guerre du Golfe pour se réfugier aux Etats-Unis.

Fox 2 révèle que Mike avait vécu dans un camp de réfugiés pendant quatre ans avant de rejoindre les Etats-Unis. Dans les années 2000, il est retourné en Irak où il a travaillé comme entrepreneur pour l’armée américaine entre 2003 et 2008, époque durant laquelle il a travaillé comme interprète et conseiller culturel. Fox 2 révèle qu’il avait même survit d’une grave blessure après avoir reçu une balle dans le dos.