Émeutes anti-Trump : le mouvement « Refuse Fascim » aurait reçu 50 000 dollars de George Soros

0
549

George Soros, milliardaire américain, aurait en grande partie financé le mouvement « Refuse Fascism » qui a organisé une violente émeute ce mercredi 1er Février pour protester contre l’arrivée à l’Université de Berkeley de Milo Yiannopoulos, journaliste britannique et partisan de Donald Trump

George Soros est-il pris dans son propre piège ? Le principal bailleur de fonds des « révolutions colorées » en Europe de l’Est est accusé d’avoir financé des groupes anti-Trump qui protestent depuis quelques jours contre la victoire du milliardaire américain. Ce 3 janvier, c’est le média Daily Caller qui accuse Soros d’avoir financé quelques-uns de ces groupes.

Le média révèle que le groupe d’extrême-gauche qui avait violemment annulé un événement qui devait se dérouler à l’Université Berkeley en Californie et auquel devait prendre part Milo Yiannopoulos a en effet été financé par George Soros et d’autres organisations dont The Alliance for Global Justice, basée à Tucson.

D’après Breitbart qui cite Daily Caller, la Fondation Tides soutenue par George Soros aurait donné 50 000 dollars pour financer le mouvement connu sous le nom de « Refuse Fascism ». Dailly Caller révèle que deux autres groupes ont aussi donné des sommes colossales. Il s’agit en effet de donneurs basés à Tucson et le « United Steel Workers Union ». Les deux ont respectivement donné 10 000 dollars et 5 000 dollars.

« Le financement de Peace Development Fund surprend Daily Caller »

Daily Caller va plus loin et ajoute que des organisations caritatives ont également financé le mouvement « Refuse fascism ». Daily Caller cite Patagonia.org, entreprise de vêtements basée en Californie. Patagonia a financé le mouvement à hauteur de 40 000 dollars. Les associations Ben & Jerry Foundation et Lush Cosmetic ont respectivement donné 20 000 dollars et 43 950 dollars.

Révélant cette affaire, Daily Call s’est dit très surpris par le financement de 5 000 dollars que « Refuse Fascism » a reçus de Peace Development Fund, un groupe dont la mission est d’aider les organisations qui luttent en faveur des droits de l’homme et de la justice sociale. Le groupe World New Foundation, présidée par Hillary Clinton dans les années 1980, a également contribué à hauteur de 52 000 dollars.

« Soros s’oppose vigoureusement à Trump »

Rappelons que les émeutes organisées par le mouvement « Refuse Fascism » ont éclaté ce mercredi 1er février sur le campus de l’Université de Berkeley en Californie. Les émeutes ont été d’une rare violence. Des étudiants avaient ouvert le feu avant de briser des vitres. Breitbart souligne que des fans de Milo Yiannopoulos ont été violentés et traités de « Nazis ».

Il convient de souligner que le milliardaire américain George Soros est connu pour ses financements à plusieurs milliers de dollars destinés à des groupes d’agitateurs. Le milliardaire se dit très opposé à l’arrivée de Trump à la Maison Blanche. Lors du Forum Mondial de l’Economie tenue à Davos en janvier, il avait qualifié Trump de dictateur et avait prédit que le nouveau président américain échouerait.