Rapport : le mur de Trump coûtera 21,6 milliards de dollars et sa construction prendra 3 ans

0
608

Le coût de construction du mur de Donald Trump a été révélé par un rapport du Département de Sécurité Intérieure des Etats-Unis. La facture risque d’être très salée pour le contribuable américain qui devra serrer les dents pendant trois longues années

Le mur de Trump risque de coûter cher au contribuable américain. C’est en effet ce que révèle un rapport du Département américain de sécurité intérieur. D’après Reuters qui cite le rapport, le coût du mur est estimé à 21,6 milliards dollars et sa construction ne pourra pas s’achever avant 3 ans.

Si les conclusions du rapport sont justes, le coût de ce mur est alors beaucoup plus important que les 12 milliards de dollars avancés par Donald Trump lors de sa campagne. Les dirigeants du parti Républicain avaient en effet tablé sur un chiffre de 15 milliards de dollars. Reuters souligne que le rapport sera présenté prochainement par John Kelly, du Département de Sécurité Intérieure.

D’après l’agence de presse britannique qui s’appuie toujours sur ce rapport, la construction devrait s’achever en 2020. Elle se fera en trois étapes. Des clôtures seront d’abord mises en place avant que le mur ne soit érigé. La distance qui sera couverte est estimée à 2 000 kilomètres.

« Le mur sera construit suivant trois phases »

Dans la première étape, il s’agira de couvrir une distance de 42 kilomètres non loin de San Diego en Californie, El Paso au Texas et dans le Valle del Rio Grande toujours au Texas, nous apprend El Financiero, média mexicain. La deuxième phase couvrira une distance de 242 km. La troisième et la dernière étape couvrira une distance de 1 728 km.

Reuters ajoute que la construction du mur s’étendra sur toute la frontière. L’agence de presse précise que les évaluations et le timing concernant la construction du mur ont été soumis à l’administration Trump. Le rapport, souligne l’agence, est le travail d’un groupe dirigé par John Kelly et qui demandera une participation du contribuable américain.

« Le coût pourrait s’élever à 25 milliards de dollars »

D’après le média mexicain El Financiero, le rapport prend en compte le coût d’acquisition de terrains privés, une des raisons de la hausse très forte de sa valeur par rapport  aux estimations faites par l’actuel président américain et certains membres du Congrès. Toujours d’après El Financiero, qui cite le groupe Bernstein Research, le coût pourrait s’élever à 25 milliards de dollars.

Les médias mexicains restent pour le moment très prudents sur l’avancée du projet de Trump. Il convient de souligner que ce projet a été l’une des promesses phares du président américain pour réduire considérablement, voire juguler définitivement l’entrée de migrants clandestins en provenance de l’Amérique Latine vers les Etats-Unis.