Terrorisme : Khaled Charouf devient le premier Australien à être déchu de sa nationalité

0
1897

Un djihadiste libano-australien a été déchu de sa nationalité australienne. L’annonce a été faite par les autorités australiennes ce samedi 11 février 2017

La déchéance de nationalité fait sa première victime en Australie. Le djihadiste binational, Khaled Charouf, est devenu le premier libano-australien à avoir perdu sa nationalité australienne. L’information a été relayée par plusieurs médias australiens dont Sydney Morning Herald.

Elle a été confirmée par la porte-parole du ministère australien de l’immigration ce samedi. La porte-parole justifie la décision du gouvernement australien par une loi antiterroriste passée en 2015 au parlement australien. En confirmant l’information ce samedi, la porte-parole avait décliné de citer le nom de Khaled Charouf.

« Khaled, fils de migrants d’origine libanaise »

Le média australien The New Daily précise que c’est la première fois que cette loi est appliquée. Il convient de rappeler qu’en 2015, le parlement australien avait en effet introduit une loi permettant de déchoir de leur nationalité australien les binationaux si ces derniers sont impliqués dans des activités terroristes.

L’Australie, un allié fidèle des Etats-Unis, soutient la guerre menée par Washington contre les groupes extrémistes un peu partout dans le monde. Le pays reste très vigilant quant à d’éventuelles attaques terroristes perpétrées par des nationaux de retour du jihad en Syrie ou en Irak où ils ont combattu dans les rangs de l’Etat Islamique.

Il est important de souligner que Khaled Charouf est né en Australie de parents migrants d’origine libanaise. S’il décide de vivre en Syrie, il ne bénéficie désormais que de sa nationalité libanaise. En 2014, il avait fait la une des médias du monde en tenant, à côté de son fils, la tête décapitée d’une autorité du gouvernement syrien.

« Des rumeurs non confirmées évoquaient la mort de Khaled Charouf en 2015 »

Khaled Charouf s’est rendu en Syrie en fin 2013 en compagnie d’un ami habitant Sydney. Ce dernier a été identifié comme Mohamed Elomar. Khaled a été rejoint par sa femme qui aurait perdu la vie en Syrie. Pour le moment, aucune information n’a émergé sur le sort de ses cinq enfants.

Sa fille aînée, Zineb, aujourd’hui âgée de 15 ans, serait mariée à Mohamed Elomar avec qui elle aurait eu un enfant. Mohamed Elomar serait d’ailleurs tué par un drone. En 2015, d’après le média australien News.co.au, des rumeurs évoquaient la mort de Khaled Charouf, des rumeurs qui, jusque-là, n’ont jamais été confirmées.