Trump s’entretient avec deux présidents africains et promet de vendre des armes au Nigeria

0
831

Le président américain, Donald Trump, s’est entretenu avec deux chefs d’Etats africains ce lundi 13 février 2017

Alors que de nombreux spécialistes soulignent qu’il ne s’intéresse pas à l’Afrique, Donald Trump semble déjouer tous les pronostics.  Ce lundi, le média canadien The Global and Mail et CNN ont en effet révélé que le président américain s’est entretenu avec Muhammad Buhari, président du Nigeria, actuellement en arrêt maladie en Grande-Bretagne.

D’après le média canadien, Donald Trump a passé un coup de file au président du Nigeria. L’information a été confirmée par le média nigérian Vanguardngr.com qui précise que les deux chefs se sont parlé ce lundi après-midi à 15H45. Vanguard ajoute par ailleurs que c’est Buhari lui-même qui a appelé son homologue américain depuis Londres.

« Un contrat d’armes entre les Etats-Unis et le Nigeria au cœur des sujets »

Dans la presse nigériane, les sujets abordés entre les deux hommes restent encore un mystère. Néanmoins, The Global and Mail semble être bien informé sur cette affaire. Le média canadien affirme que le nouveau président américain a promis de signer un contrat lui permettant de vendre des armes au Nigeria afin d’aider ce pays à combattre Boko Haram.

The Global and Mail ajoute néanmoins que le contrat que le président américain envisage de signer avec le Nigeria risque de créer une polémique étant donné que les Etats-Unis avaient déjà refusé de vendre des armes au Nigeria en raison des manquements aux droits de l’homme notés dans ce pays. En 2014, les Etats-Unis avaient d’ailleurs bloqué un contrat de vente d’armes entre Israël et le Nigeria.

« Le président Trump a encouragé le président Buhari à continuer le bon travail »

L’information sur un contrat de vente d’armes entre le Nigeria et les Etats-Unis a été confirmée par la chaîne américaine CNN qui cite un proche de Buhari qui a déclaré : « il s’agit d’un nouvel accord pour équiper le Nigeria en armements militaires afin de combattre le terrorisme ».

Dans un communiqué, le proche de Trump a fait savoir à CNN ceci : « le président Trump a encouragé le président Buhari à continuer le bon travail qu’il est en train de faire et a salué ses efforts après que 24 filles enlevées par Boko Haram à Chibook ont été sauvées par l’armée nigériane ». CNN ajoute que Trump a invité le président Buhari à Washington très prochainement.

« Donald Trump s’est entretenu avec Jacob Zuma »

Ce lundi, nous avons également appris que le président nigérian n’était pas le seul chef d’Etat africain qui a pu s’entretenir avec le 45ème président des Etats-Unis. CNN et le média WHIO ont tous deux confirmé que Donald Trump s’est entretenu avec Jacob Zuma, président de l’Afrique du Sud.

Les deux coups de file entre Trump et les dirigeants africains augurent un lendemain meilleur au moment où de nombreux spécialistes politiques soulignent le désintérêt total de Donald Trump envers l’Afrique. Trump n’a toujours pas dévoilé sa politique envers le continent noir et son décret d’interdire les citoyens de 7 pays aux Etats-Unis touche trois pays africains : le Soudan, la Libye et la Somalie.