Lutte contre le terrorisme : la CIA décerne une médaille à l’Arabie Saoudite, Al-Qaida se fâche

0
429

Al-Qaida a appelé ses fidèles à combattre le régime saoudien qu’il qualifie d’ « apostat ». Ces menaces interviennent quelques jours après que la CIA a décerné une médaille au prince saoudien Ben Nayef pour son rôle dans la lutte contre le terrorisme

La médaille qui énerve Al-Qaida. Le mouvement terroriste s’en est pris au prince saoudien, Ben Nayef, pour avoir accepté la médaille George Tenet de la CIA dans sa lutte contre le terrorisme. Dans un communiqué publié ce jeudi et relayé par le média Vocativ.com, Al-Qaida crache sur la famille royale.

Dans son communiqué, le groupe terroriste accuse en effet les membres de la famille royale saoudienne d’être « des agents » américains et appelle Mike Pompeo, le nouveau directeur de la CIA de « détester les militants islamistes ». Al-Qaida accuse Pompeo d’avoir tenu des propos « contre l’Islam et les musulmans ».

« Médaille de la honte et de l’humiliation »

Faisant allusion à la médaille, Al-Qaida parle de la « médaille de la honte et de l’humiliation » qui vient « d’une organisation connue pour ses crimes odieux et ses actes diaboliques ». Al-Qaida déclare ainsi la guerre au royaume saoudien et appelle ses militants à « combattre ces régimes d’apostat ».

Rappelons que la colère d’Al-Qaida fait suite au voyage de Mike Pompe en Arabie Saoudite il y a une semaine. Le 10 février dernier, le directeur de la CIA avait décerné la médaille George Tenet au prince saoudien, Ben Nayef, pour son rôle dans la lutte contre le terrorisme dans la région.

« Combattre le terrorisme exige des efforts conjoints à tous les niveaux »

D’après le média Al-Arabiya, la cérémonie s’était déroulée à Riyad dans la capitale d’Arabie Saoudite et de nombreuses personnalités de la famille royale saoudienne y avaient pris part dont le prince Mohamed Ben Salman Al-Saoud, vice-premier ministre saoudien et ministre de la défense.

Ben Nayef s’était réjoui de recevoir cette médaille, avant d’assurer au directeur de la CIA  que l’Arabie Saoudite ne lésinera pas sur les moyens pour combattre le terrorisme. « Combattre le terrorisme exige des efforts conjoints à tous les niveaux, sur le plan financier, intellectuel et militaire mais aussi à travers les médias », avait martelé Ben Nayef, avant d’ajouter que ces efforts devaient être coordonnés et menés en accord avec les conventions et les lois y compris le principe de la souveraineté.