Poutine : « l’OTAN nous provoque constamment pour nous mener vers une confrontation »

1
2257

Lors d’une rencontre avec les services de renseignement russes ce jeudi 16 février 2017, Vladimir Poutine, président de la Russie, s’est dit inquiet de l’évolution de la situation politique internationale. Il estime en effet que l’OTAN cherche une confrontation avec la Russie

Vladimir Poutine s’est exprimé ce jeudi sur le bras de fer qui oppose la Russie à l’Occident. Lors d’une rencontre avec le FSB, service de renseignement russe, il a tiré la sonnette d’alarme, regrettant que la sécurité internationale ne se soit pas améliorée ces dernières années. Poutine estime même que les menaces sont devenues de plus en plus sérieuses.

Pour le président russe, la volonté de l’OTAN de dissuader la Russie est une de ces menaces. Vladimir Poutine dira : « C’est l’objectif derrière l’expansion de ce bloc militaire. Cela s’est passé avant, mais maintenant ils ont trouvé une nouvelle justification qu’ils croient être sérieuse ».

« Ils nous provoquent constamment »

Le président russe continue : « en fait, ils nous provoquent constamment, essayant de nous mener vers une confrontation », dénonce-t-il. Il ajoute que les membres de l’OTAN « continuent d’ingérer dans nos affaires internes avec l’objectif de déstabiliser l’ordre social et politique en Russie même ».

Dans son discours, le président russe a révélé que les services de renseignement étrangers continuent de mener des opérations intensives en Russie. « L’année dernière, 53 services de renseignement étrangers et 386 agents de renseignements étrangers ont été interceptés », révèle-t-il. Pour Poutine, il est dans l’intérêt de tous que la Russie et les Etats-Unis reprennent le dialogue.

« Eviter les erreurs de calcul et d’éventuelles crises »

Les déclarations de Poutine interviennent au moment où des généraux de l’armée américaine et russe s’apprêtent se rencontrer en Azerbaïdjan. D’après un communiqué repris par International Business Times, les dirigeants militaires aborderont plusieurs sujets dont les relations actuelles entre la Russie et les Etats-Unis.

Dans le communiqué publié ce mercredi 15 février, le Département de Défense américain précise que les armées des deux pays mettront en place une communication efficace afin d’ « éviter les erreurs de calcul et d’éventuelles crises ». Rappelons que les relations entre l’OTAN et la Russie ne sont pas au beau fixe en raison de la militarisation de plus en plus accrue de l’Europe de l’Est par les Etats-Unis et ses alliés.