Colonisation en Algérie : une association de Pieds-Noirs porte plainte contre Macron

0
1339

Une association de Pieds-Noirs a porté plainte contre Emmanuel Macron pour avoir qualifié la colonisation de « Crime contre l’humanité ». Lecourrier-du-soir.com a pu joindre Thierry Rolando, président de l’association « Le Cercle Algérianiste » pour s’enquérir de la situation

Les propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation en Algérie suscitent toujours l’indignation en France. Ce lundi, c’est l’association de Pieds-Noirs, connue sous le nom de « Le Cercle Algérianiste » et basée dans la ville de Perpignan qui a décidé de traduire le candidat à la présidentielle en justice.

Interrogé par BFMTV, le président de l’association, Thierry Rolando, a dénoncé des propos qui, selon lui, ont bouleversé d’innombrables Français d’Algérie et Harkis. « Les propos d’Emmanuel Macron ont bouleversé, écœuré, blessé d’innombrables Français d’Algérie et Harkis », déplore-t-il.

« 25 000 Pieds-Noirs ont été tués dans la guerre contre les nazis »

« En parlant, à Alger, un lieu symbolique, de crime contre l’humanité, cela veut que les Pieds-Noirs, les Harkis sont finalement des agents de ce crime contre l’humanité. 25 000 Pieds-Noirs ont été tués dans la guerre contre les nazis. Et s’il y a un crime contre l’humanité, comment considérer le massacre de 10 000 Harkis ? Il faut que chacun fasse le chemin de la vérité. Il ne doit pas y avoir de repentance à sens unique », ajoute-il.

Dans un communiqué publié sur le site de l’association, on pouvait lire : « le cercle algérianiste a demandé à Maître Gilles-William Goldnadel de déposer une plainte à l’encontre d’Emmanuel Macron, pour diffamation, à la suite de ses déclarations à Alger assimilant la colonisation à ‘un crime contre l’humanité’ ».

L’association accuse le candidat du mouvement En Marche ! « d’avoir travesti la réalité historique ». « Emmanuel Macron a non seulement travesti la réalité historique, mais il a porté atteinte à la mémoire et à l’honneur des Français d’Algérie, qui n’ont pas à rougir de ce qu’ils ont été, ni de l’œuvre qu’ils ont accomplie sur la terre à laquelle ils étaient viscéralement attachés et qu’ils ont contribué à développer », précise le communiqué.

Joint par lecourrier-du-soir.com, Thierry Rolando considère que la colonisation en Algérie est un sujet complexe, différent de toutes les autres colonisations de la France. Il estime en effet que le candidat Macron doit connaître le sens des mots et éviter d’entrer des débats purement politiciens.

« Crime contre l’humanité »

Rappelons qu’Emmanuel Macron, lors de son dernier déplacement en Algérie, avait ouvertement qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité ». Ses propos avaient suscité de nombreuses réactions en France où des internautes avaient exigé du chef de file d’En Marche ! qu’il présente ses excuses. Cette plainte intervient en un moment propice où Macron monte dans les sondages et obtient de plus en plus de soutiens.

Pour lire l’intégralité du communiqué de presse, cliquez ici : Pieds Noirs