RDC : un rapport indique la mort de 40 civils dans des manifestations

0
164

Un rapport du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) publié mardi 28 février indique qu’entre le 15 et le 31 décembre 2016, l’organisation a documenté qu’au moins 40 personnes ont été tuées et 147 blessées par un usage excessif et disproportionné de la force par les forces de défense et de sécurité afin d’empêcher à la population de prendre part aux mouvements de protestation. Ce rapport publié conjointement par la MONUSCO et le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme présente les violations des droits de l’homme commises par les forces de défense et de sécurité en République démocratique du Congo (RDC) entre le 15 et le 31 décembre 2016, dans le cadre des événements du 19 décembre 2016, date de la fin du deuxième et dernier mandat constitutionnel du président Joseph Kabila.