France : un collégien en garde à vue pour coups et blessures

0
115
Policemen are gathered on May 20, 2013 in Villiers-sur-Marne, outside Paris, to attend a ceremony to pay tribute to Aurelie Fouquet, a municipal policewoman who died in a shooting with a heavily armed commando on May 20, 2012. Hit by three bullets, Aurelie Fouquet, 26, and mother of a fourteen-month-old boy, succumbed to her injuries after being hospitalized. AFP PHOTO / FRED DUFOUR (Photo credit should read FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

Récemment renvoyé d’un autre établissement, connu des services de police, cet adolescent refusait d’enlever sa capuche en cours. Sanctionné par son professeur, il a rétorqué qu’il ne ferait pas l’heure de colle prévue. Quand la proviseure a évoqué le sujet avec lui, il l’a frappée. Un collégien de 13 ans a été interpellé mardi pour avoir frappé la principale de son établissement à Limeil-Brévannes, dans le Val-de-Marne, la veille. L’adolescent était encore en garde à vue mercredi matin, selon une source policière, confirmant une information du Parisien. Lundi, ce nouvel élève du collège Daniel-Féry de Limeil-Brévannes, récemment renvoyé d’un autre collège du Val-de-Marne pour une agression sur un professeur, a asséné trois coups de poings à la cheffe d’établissement de 54 ans. Elle a dû se rendre à l’hôpital pour des points de suture.