Présidentielle 2017 : Patrick Braouezec, député-maire communiste, votera pour Macron

1
1886

Patrick Braouezec, député-maire de Seine Saint-Denis depuis 20 ans et membre du Parti Communiste Français (PCF) a annoncé ce mardi 7 mars 2017, dans une tribune intitulée « Je voterai pour Emmanuel Macron » et publiée par Lemonde.fr qu’il votera pour Emmanuel Macron afin d’éviter à tout prix une victoire du Front National (FN)

Les appels à voter Macron se succèdent et ne se ressemblent pas. Il y a quelques heures, tous les médias avaient révélé le ralliement de Bertrand Delanoë à Emmanuel Macron. Un ralliement qui n’a pas manqué de faire grincer des dents à gauche. Mais apparemment, l’ex maire de Paris n’est pas le seul homme politique de gauche à être séduit par les idées de l’ex banquier des affaires.

Patrick Braouezec aussi. Ce mardi 7 mars, c’est Patrick Braouezec, député maire de Seine Saint-Denis et membre du parti communiste français (PCF) qui avait surpris plus d’un, en annonçant son ralliement au camp Macron. Dans une tribune publiée par Lemonde.fr, le député-maire communiste justifie son choix pour le chef de file du mouvement En Marche !

« Nous payons aujourd’hui le résultat de cet échec »

« Chacun connaît mes convictions et mes engagements : de ma volonté de transformer le PCF à l’infaillible défense des sans-papiers et de tous les « sans », à ma présence à côté des salariés dans leurs luttes, en passant par ma détermination à requalifier une ville et un territoire sans exclure quiconque », a souligné Patrick Braouezec dans sa tribune.

Il dénonce un échec de la gauche. « (…) Nous payons aujourd’hui le résultat de cet échec. Et l’impossibilité d’une alliance entre Hamon et Mélenchon, malgré les appels à l’unité (comme ‘l’appel des 100’ dont j’étais un des initiateurs) est aussi l’héritage de cette période. Nouvel échec ».

Pour le député-maire, Macron est le seul candidat pour qui voter. « Comme Daniel Cohn-Bendit, je pense qu’Emmanuel Macron est le seul candidat à permettre de ne pas se retrouver devant cette situation et d’éviter que les gens subissent une politique rétrograde. Face à cela, sa candidature offre un ‘possible’ qui nécessite exigence et vigilance », écrit-t-il.

« Mon vote n’est pas un ralliement à En Marche ! »

Dans sa tribune, Patrick Braouezec veut éclaircir sa position. Il précise que son vote n’est pas un ralliement à Macron. « Mon vote n’est pas un ralliement à En Marche ! Les manques, les différences, voire les divergences (en matière d’écologie, de service public, de place des quartiers populaires ou de retraites) sont nombreux et mériteront éclaircissements… ».

L’appel de Patrick Braouezec à voter Macron intervient la veille de celui de Bertrand Delanoë, ex maire de Paris qui, ce mercredi, a clairement fait savoir qu’il votera pour Macron au détriment de Benoît Hamon du Parti Socialiste. A un moins d’un mois de la présidentielle française, le candidat Macron a le vent en poupe. Reste désormais à savoir s’il tiendra le coup jusqu’au bout.

1 COMMENTAIRE