Présidentielle : Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, s’apprête à rejoindre Macron

0
589

Jean-Yves Le Drian, actuel ministre français de la défense, s’apprête à rejoindre Emmanuel Macron, d’après son entourage. Une ex personnalité de l’extrême gauche, Robert Hue, a annoncé dans une tribune publiée par Lemonde.fr ce vendredi 10 mars 2017 qu’il votera Macron

La gauche est-elle conquise par Macron ? Deux jours après l’annonce de l’ex maire de Paris, Bertrand Delanoë qu’il votera pour Emmanuel Macron pour la présidentielle 2017, c’est autour d’une importante personnalité de la gauche et ministre du gouvernement français de s’apprêter à rejoindre le camp de Macron.

C’est ce que nous avons appris ce vendredi de sources sûres. D’après 20minutes qui cite l’entourage de Jean-Yves Le Drian, ce dernier est en discussion avec le chef de file du mouvement En Marche ! en vue d’un éventuel ralliement. « Il est effectivement en discussion avec Macron », confirme une source proche du ministre français de la défense.

« Le Drian a annoncé sa décision à François Hollande »

Ce jeudi, BFMTV a confirmé cette information. La chaîne française ajoute que Jean-Yves Le Drian a d’ailleurs informé le président Hollande pour lui faire part de son intention de rallier Macron. « Je t’annonce que je vais soutenir Emmanuel Macron. Ma décision est prise, c’est imminent, la semaine prochaine », a confié Le Drian à François Hollande.

D’après BFMTV, le président François Hollande, qui avait appelé ses ministres à la retenue et à la cohésion, était en colère. Le président français estime en effet que c’est trop pour annoncer ce ralliement. François Hollande demande à Le Drian d’attendre la fin du dépôt des parrainages le 17 mars, voire le 20 mars, date de l’officialisation des candidats à la présidentielle.

« Une personnalité de l’extrême gauche rallie Macron »

Un éventuel ralliement de Jean-Yves Le Drian serait un soutien de taille pour le candidat d’En Marche ! qui attire de plus en plus d’hommes politiques de gauche et même d’extrême gauche. Rappelons que ce vendredi, Robert Hue, ancien secrétaire général du parti communiste a aussi rejoint Macron.

Il l’a annoncé dans une tribune publiée par Lemonde.fr et intitulée : « Pourquoi je soutiens Emmanuel Macron ». « Homme de gauche et fidèle aux valeurs que je n’ai cessé de porter, en toute liberté et les yeux ouverts, j’ai décidé de prendre mes responsabilités et d’apporter mon soutien à la candidature d’Emmanuel Macron ». Robert Hue souligne la menace de l’extrême droite comme l’une des justifications de son ralliement au candidat Macron.