Pauvreté : le gouvernement français annonce la hausse du RSA pour la 5ème fois depuis 2013

0
750

Le gouvernement français a confirmé ce mardi 21 mars 2017, lors d’une rencontre avec l’association Collectif Alerte, que le RSA (Revenu de Solidarité Active) sera augmenté en septembre. Le montant actuel est fixé à 535 euros

Le RSA sera augmenté. La décision a été confirmée par le gouvernement français ce mardi au collectif Alerte. L’augmentation du Revenu de Solidarité Active est prévue dès septembre, nous apprend le gouvernement. D’ailleurs, Marisol Touraine, ministre français des Affaires sociales, a fait savoir que les décrets seraient pris « dès les semaines qui viennent ».

D’après Les Echos, cette décision du gouvernement français entre dans le cadre d’une politique contre la pauvreté dévoilée en 2012. Ce plan prévoyait en effet une revalorisation de 10% du RSA « socle » (qui a remplacé le RMI) sur 5 ans, une rallonge budgétaire pour le logement ou un contrat pour les jeunes en difficultés assorti d’une allocation.

« Une hausse à l’ordre de 1,6% »

Le plan a coûté à l’Etat français « 2 à 2,5 milliards d’euros », nous apprend un document des Echos produits en 2012, date à laquelle le plan a été dévoilé. Dans la presse, on précise qu’il s’agit de la 5ème hausse du RSA depuis 2013. Pour le moment, le gouvernement n’a pas encore précisé de combien augmentera la RSA qui est en ce moment fixée à 535 euros par mois.

D’après Lefigaro, la hausse du RSA devrait être à l’ordre de 1,6% pour atteindre l’objectif de 10%. Autre bonne nouvelle, les plafonds de ressources en vigueur pour l’accès à la CMU-C (Couverture maladie universelle  complémentaire) et pour l’aide à la complémentarité santé (ACS) devraient être relevés. Ce qui permettra à 150 000 personnes d’en bénéficier.

Rappelons que le nombre de bénéficiaires du RSA a considérablement augmenté ces dernières années. Entre 2009 (date de sa création) et 2014, il est passé de 1 313,9 à 1 898,60, avant de connaître un léger recul en 2016. En octobre 2016, la CAF (Caisses d’allocations familiales) avait en effet annoncé que moins de 2 millions de foyers touchaient le RSA socle à la fin du deuxième trimestre.

« Le premier recul a été constaté en 2016 »

« Après avoir connu un net ralentissement entre mars 2015 et mars 2016, le nombre de bénéficiaires décroît de 1,2% entre fin juin 2015 et juin 2016 », expliquait la dernière note de la CAF. Elle ajoutait qu’en fin juin 1,87 million de foyers touchaient cette aide, soit 24 000 de mois sur an.

Dans une note publiée 14 avril 2016, le gouvernement français se réjouissait d’avoir tenu ses engagements. Dans la note, on pouvait lire : « la hausse du taux de pauvreté en France constatée entre 2008 et 2012 a été enrayée. Une fois le plan pauvreté monté en charge, ce sont environ 2,6 milliards d’euros supplémentaires qui seront redistribués chaque année à 2,7 millions de ménages parmi les plus en difficulté (soit environ 1 000 euros en moyenne par an et par ménage d’ici fin 2017).