Dix sénateurs centristes rallient Macron, l’UDI se fâche et dénonce une « manipulation »

0
1276

Entre l’UDI (Union des Démocrates et Indépendants) et le camp Macron, c’est la guerre médiatique. Ce dimanche 26 mars 2017, le JDD a publié une tribune signée par 10 sénateurs de l’UDI qui ont annoncé leur soutien à Emmanuel Macron. L’UDI dément et affirme que seuls trois sénateurs ont rejoint En Marche !

Les ralliements vers le camp Macron s’intensifient. A un moins de la présidentielle, d’importantes personnalités politiques françaises sont convaincues que le chef de file du mouvement En Marche ! détient le remède miracle pour la France, un pays fortement fragilisé par la crise financière.

Ce dimanche,  le JDD a publié une tribune de 10 sénateurs et sénatrices des groupes UDI-UC ou écologiste qui ont apporté leur soutien à Emmanuel Macron. Dans leur tribune intitulée « Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron », ils ont justifié leur choix par rapport à l’ex banquier des affaires et ex ministre français de l’Economie.

« La méthode choisie par Emmanuel Macron est la bonne »

« Notre pays a besoin d’une majorité renouvelée et d’un rassemblement plutôt que d’opposition. (…). Redonner de la liberté à nos entreprises, les rendre plus compétitives, les ouvrir plus encore sur le numérique, leur offrir la possibilité d’être les créanciers d’un monde nouveau où chaque citoyen, en s’appuyant sur notre modèle social réformé, gardera la maîtrise de son destin », précise la tribune.

« (…) Le projet d’Emmanuel Macron répond à ces objectifs, il remet en cause les faiblesses et les habitudes mais il est réalisable parce qu’il est juste et qu’il répartit équitablement les efforts entre tous ». Dans la tribune, les dix sénateurs parlent d’une « campagne électorale calamiteuse ».

« La campagne électorale que nous vivons est certainement l’une des plus calamiteuses que notre pays ait connue. Notre soutien à Emmanuel Macron repose d’abord sur la moralisation de la vie politique. La méthode choisie par Emmanuel Macron est la bonne : ne pas diviser, ne pas chercher à monter les uns contre les autres », ajoutent les sénateurs.

« L’UDI dément »

Le JDD a d’ailleurs dévoilé les noms de dix signataires. Il s’agit en effet de Leïla Aichi, sénatrice groupe écologiste Paris ; Michel Canevet, sénateur UDI-UC du Finistère ; Bernard Delcros, sénateur UDi-UC du Cantal ; Jean-Marc Gabouty, sénateur UDI-UC de Haute-vienne ; Jacqueline Gourault, sénatrice UDC-UC de Loir-et-Cher; Jean-Jacques Lasserre, sénateur UDC-UC des Pyrénées-Atlantiques ; Michel Mercier, sénateur UDC-UC du Rhône ; Christian Namy, sénateur UDC-UC de la Meuse ; Gérard Roche, sénateur UDC-UC de la Haute-Loire ; Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur UDC-UC du Pas-de-Calais.

Le ralliement annoncé par le JDD a immédiatement suscité la réaction de l’UDI qui, dans un communiqué publié sur son site ce dimanche, a accusé l’équipe Macron de « manipulation ». Dans son communiqué, l’UDI écrit : « il y a une limite à la manipulation. L’Equipe d’Emmanuel Macron tente de faire croire ce dimanche que 10 sénateur de l’UDI l’auraient rejoint ». L’UDI a tenu à préciser que seuls 3 élus sur 34 ont rejoint le camp Macron.