Les maires francophones soutiennent Khalifa Sall

0
128

Les maires francophones ont exprimé leur solidarité au maire de Dakar, Khalifa Sall, incarcéré depuis plus de deux semaines dans une affaire de détournement présumé de deniers publics dans son pays, à l’occasion de la 58ème session du bureau de l’Association internationale s’est tenue samedi à Brazzaville (capitale de la République du Congo). Au cours de cette session, présidée par le premier ministre congolais, Clément Mouamba, les maires Hugues Ngouélondélé et Anne Hidalgo et leurs confrères se sont montrés solidaires à l’endroit du maire de Dakar Khalifa Sall, secrétaire général de l’AIMF. Ils ont appelé la justice sénégalaise à lui garantir un procès équitable. « Par unanimité, le bureau de l’AIMF refuse la démission de Khalifa Sall du poste de secrétaire général et lui exprime sa solidarité. Le bureau a également mandaté le secrétariat permanent à prendre langue avec les autorités sénégalaises », a affirmé Abdelaziz El-Omari, maire de Casablanca. « Nous savons que notre collègue est innocent. Il paie par rapport à sa popularité. Je suis de ceux-là qui disent tout haut ce que les autres ont peur de dire », a renchéri le maire de Kinshasa, André Kimbuta.