Terrorisme en France : 2 adolescents interpellés

0
238
Policemen are gathered on May 20, 2013 in Villiers-sur-Marne, outside Paris, to attend a ceremony to pay tribute to Aurelie Fouquet, a municipal policewoman who died in a shooting with a heavily armed commando on May 20, 2012. Hit by three bullets, Aurelie Fouquet, 26, and mother of a fourteen-month-old boy, succumbed to her injuries after being hospitalized. AFP PHOTO / FRED DUFOUR (Photo credit should read FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

Deux adolescentes de 14 et 17 ans ont été interpellées hier matin par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure, à Nice et dans la commune voisine de Levens, dans le cadre d’une enquête antiterroriste. Cette enquête, sur laquelle aucun détail n’a été donné, est menée par le parquet antiterroriste de Paris. Plusieurs jeunes filles, parfois mineures, ont été arrêtées en France depuis les attaques jihadistes de janvier 2015, pour leurs liens avec des membres du groupe Etat islamique, ou soupçonnées d’avoir préparé un acte terroriste. Parmi les dernières en date, trois mineures de 14 à 17 ans interpellées fin février et soupçonnées de participer à une chaîne de discussion sur la messagerie cryptée Telegram, chaîne qui a été en lien avec celle du jihadiste français Rachid Kassim. Les trois mineures avaient été mises en examen par un juge antiterroriste partisien début mars.