Pauvreté : la Banque Mondiale alloue 60 millions d’euros au Togo

0
313

Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, a bouclé ce 6 avril une visite de 48 heures au Togo au cours de laquelle il a signé avec les autorités de Lomé trois accords de financement. À la clé, 39 milliards de francs CFA, soit 60 millions d’euros. Arrivé à Lomé ce 5 avril, Makhtar Diop a été reçu le jour même par le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé. C’est d’ailleurs en présence de ce dernier que les trois accords de financement d’un montant total de 39 milliards de francs CFA ont été signés avec Sani Yaya, le ministre togolais de l’Économie et des Finances. Ces « accords constituent un accroissement significatif de l’enveloppe du pays », a déclaré Makhtar Diop à l’issue de la cérémonie de signature. Alors que la Banque mondiale avait annoncé fin septembre sa décision de doubler son appui financier au Togo, des missions d’experts de l’institution financière avaient également constaté l’avancement de plusieurs projets et identifié de nouveaux domaines d’intervention dans le pays. Selon son vice-président, l’institution « est prête à dégager des moyens supplémentaires pour aider le Togo à répondre aux besoins les plus pressants en matière de lutte contre la pauvreté et le partage de la prospérité ».