Sondage : Mélenchon rattrape Fillon (19%), Macron et Marine (23%) se partagent la tête

0
2046

A 15 jours de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon s’envole jours après jours dans les sondages. Désormais, il est à égalité avec Fillon (19%). Une hausse spectaculaire en une semaine

A 15 jours de la présidentielle, les sondages n’en finissent pas de nous surprendre. Ce samedi, c’est l’institut BVA qui publie un nouveau sondage largement relayé par les médias. Si les sondages ne se ressemblent pas, une chose est en tout cas certaine : Jean-Luc Mélenchon connaît une hausse fulgurante.

Il y a 48 heures, l’institut de sondage Harris Interactive plaçait le chef de file de la France insoumise à 1 point derrière Fillon (Mélenchon 17%, Fillon 18%), mais les choses auraient pris une nouvelle tournure. Selon BVA, Jean-Luc Mélenchon est désormais crédité de 19% des intentions de vote au premier tour, un score en hausse de 4 points en seulement une semaine.

« Macron légèrement en baisse »

Ainsi, le candidat de la France insoumise est à égalité avec François Fillon, chef de file des Républicains (LR) crédité lui-aussi de 19% des intentions de vote. Avantage : BVA souligne que François Fillon a un socle électoral solide, 79% de ses électeurs potentiels s’étant déclarés sûrs de leur choix. En plus, il a regagné du terrain chez les sympathisants LR.

Emmanuel Macron, candidat d’En Marche ! a connu une nouvelle baisse dans les intentions de vote. Il perd 2 points en une semaine et 3 en quinze jours et est désormais crédité de 23%. Toutefois, son socle apparaît stable, note BVA qui souligne que 63% de ses électeurs potentiels se déclarent sûrs de leur choix.

Le candidat d’En Marche ! partage désormais la première place avec Marine Le Pen, candidate du Front National (FN). Cette dernière est créditée de 23% des intentions de vote. BVA note que la candidate du FN a perdu 3 points depuis mi-mars, une chute qui s’explique par une « mobilisation potentielle moindre des sympathisants du FN », nous apprend BVA. Cependant, son socle électoral reste de loin le plus solide : 89% de ses électeurs potentiels sont sûrs de voter pour elle.

« Hamon s’est éteint »

Le candidat du Parti Socialiste (PS), Benoît Hamon, n’est crédité que de 8,5 points. Il subit une baisse de 3 points en une seule semaine. Chez les sympathisants socialistes, Hamon n’a pas plus la cote. Il a perdu 10 points, nous révèle BVA. Hamon est en effet « victime de la bonne dynamique enclenchée par Mélenchon » mais aussi des vagues de ralliement vers le camp Macron qui le fragilisent davantage.

Ce sondage qui intervient à seulement deux semaines de la présidentielle reste très favorable à Jean-Luc Mélenchon qui depuis une semaine n’a cessé de grimper dans différents sondage. Reste à voir si le chef de la file de la France insoumise saura tirer profit de cette bonne dynamique et s’ériger en tant que nouvel espoir de la gauche, une gauche moribonde.

Pour lire le sondage intégral, cliquez ici : SONDAGE BVA