Présidentielle : En Marche ! débarque en Afrique pour assurer la victoire de Macron

0
767

A quelques jours de la présidentielle, En Marche ! joue le tout pour le tout. Désormais, il chasse en terre africaine pour obtenir de plus en plus d’adhérents qui pourront voter pour Emmanuel Macron au soir du 23 avril 2017, date prévue pour le premier tour de la présidentielle

L’Afrique aussi veut se mettre « En Marche ! ». Des soutiens d’Emmanuel Macron ne comptent pas seulement se limiter en France. Pour obtenir une victoire à la présidentielle, ils savent désormais qu’il faut conquérir le continent noir qui regorgent d’importantes communautés françaises.

Ainsi, les soutiens du candidat d’En Marche ! se sont rendus au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Burkina Faso et au Maroc. D’après un sympathisant d’En Marche ! qui s’est confié à Jeune Afrique, les soutiens d’Emmanuel Macron devront rencontrer d’importantes personnalités politiques, proches d’Alassane Ouattara, président de la Côte d’Ivoire et de Macky Sall, président du Sénégal.

« Macron m’a séduit par sa jeunesse, son engagement »

Dans un reportage du Monde tourné à Dakar, certains voient déjà en Macron un « Obama Français ». « Si Emmanuel Macron passe, ça peut rabattre les cartes Sénégal-France », lance Pemba, chef d’entreprise sénégalais d’une soixante d’années. « C’est l’Obama de la France », enchaîne Djibril, un Sénégalais qui travaille dans l’e-commerce.

Le comité des soutiens de Macron au Sénégal a été créé par Jérémy Fabre, Français installé à Dakar depuis six ans. Jérémy se réjouit d’avoir plus de 150 adhérents dans tout le pays et assure que ce chiffre est constamment en hausse. Dans le comité, l’on compte des Libanais, des Sénégalais, des Français ou encore des Rwandais.

Tous se disent être séduits par la jeunesse d’Emmanuel Macron. « Macron m’a séduit par sa jeunesse, son engagement », commente Moustapha, conseiller à la présidence de la République sénégalaise. « Je pronostique qu’il va gagner au deuxième tour avec 53% des voix », ajoute-t-il.

« Quelque 25 000 personnes sont inscrites sur listes du consulat de France »

Dans le rapportage du Monde, l’on précise que quelque 25 000 personnes sont inscrites sur listes du consulat de France. Deux bureaux En Marche ! sont ouverts à Saly ou à Thies, deux grandes villes non loin de Dakar, la capitale. Et un troisième existe déjà dans la ville touristique de Saint-Louis, au nord du pays.

A quelques jours du premier tour de la présidentielle, les sympathisants d’En Marche ! veulent convaincre de plus en plus de personnes à voter pour Emmanuel Macron, ex banquier des affaires et ex ministre français de l’Économie qui dispose de nombreux atouts pour devenir futur président de la France.