Iran : Mahmoud Ahmadinejad, ex président du pays, est candidat à la présidentielle

0
453

L’ancien président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a annoncé ce mercredi 12 avril 2017 sa candidature pour les élections présidentielles du 19 mai 2017. L’annonce de sa candidature a suscité une grosse polémique en Iran

Mahmoud Ahmadinejad veut reprendre les commandes de l’Iran. L’ex président iranien a annoncé avoir déposé sa candidature pour les prochaines élections prévues ce 19 mai qui désigneront le président de l’Iran. Mais déjà en Iran, les autorités se disent très surpris par cette décision.

L’information a été plus tard confirmée ce mercredi par le média d’Etat iranien, TehranTimes. Le média iranien affirme que l’ex président a agi contre la volonté de l’Ayatollah Khamenei qui, en septembre dernier, lui avait suggéré de ne pas faire un retour à la vie politique. Déjà, la probabilité que sa candidature soit rejetée est sur toutes les lèvres.

« J’agirai selon les conseils du Guide Suprême »

Une fois l’inscription faite, Mahmoud Ahmadinejad s’est adressé à la presse précisant qu’il n’était lié à « aucune promesse morale » qui l’empêche de participer aux élections. « Je me suis inscrit pour soutenir Baqqai et j’agirai selon les conseils du Guide Suprême. Je servirai M. Baqqai de tout mon pouvoir », a-t-il martelé, faisant allusion à son ami Hamid Baqqai, son ex vice-président.

Il est important de souligner que les candidats à la présidentielle iraniennes ont commencé à s’inscrire depuis mardi et les inscriptions se poursuivront jusqu’au samedi. Un prolongement de cinq jours pourrait être envisagé par l’organe en charge des inscriptions. D’après TehranTimes, tout citoyen iranien est autorisé à s’inscrire et pour le moment, ils sont une centaine à l’avoir fait.

Les candidats devront alors attendre l’approbation d’un Conseil qui annoncera sa décision le 26 ou le 27 avril. Le 28 avril, les candidats pourront ainsi entamer les campagnes pour la présidentielle. Les campagnes présidentielles prendront fin 24 heures avant le 19 mai, date prévue pour la présidentielle.

« Hassan Rohani devrait aussi briguer un second mandat à la tête du pays »

Il convient de noter que le président iranien, Hassan Rohani, un modéré qui a à son actif l’accord nucléaire iranien signé en 2015 entre l’Iran et le groupe des 5+1, ne s’est pas encore inscrit, mais devrait le faire dans les heures, voire les jours qui viennent. En Iran, beaucoup s’attendent en effet à ce qu’il brigue un second mandat présidentiel.

Rappelons que Mahmoud Ahmadinejad a dirigé l’Iran de 2005 à 2013, avant d’être succédé par Hassan Rohani, actuel président du pays. Sa réélection à la tête du pays en 2009 avait été largement décriée par l’opposition. D’importantes manifestations avaient été organisées dans le pays, les plus importantes depuis la révolution iranienne de 2009.