Guardiola : « le monde actuel fait peur, pourvu que Trump et Poutine trouvent une solution »

0
941

Pep Guardiola, ex entraîneur du FC Barcelone,  se dit préoccupé par la situation géopolitique actuelle de notre monde. Il a fait part de son inquiétude ce jeudi 13 avril lors d’une conférence de presse durant laquelle il a été interrogé sur l’attentat terroriste manqué qui a visé le bus du club allemand, Borussia Dortmund ce mardi 11 avril 2017 en Allemagne

La situation géopolitique actuelle ne fait pas seulement peur aux hommes politiques et chercheurs, le monde du foot est aussi plongé dans la frayeur d’un lendemain incertain. C’est en tout cas le sentiment de Pep Guardiola, ex entraîneur du FC Barcelone qui dirige actuellement le club anglais, Manchester City.

Lors d’une conférence de presse ce 13 avril, il a tenu à répondre aux questions des journalistes sur l’attentat manqué qui a visé le bus du club allemand, Borussia Dortmund. Un attentat qui n’a pas fait de victime, mais qui a provoqué une fracture au poignet de l’international espagnol, Marc Bartra.

« Je ne sais pas vers où nous allons »

Répondant aux questions des journalistes, Pep Guardiola dira : « ce qui se passe dans le monde fait un peu peur. On devient un peu fou, avec ce qui se passe en Syrie…Pourvu que le président des Etats-Unis, de la Syrie et de la Chine puissent intervenir et trouver une solution  car sinon on ne saura pas où s’arrêter. »

Pep Guardiola veut un monde en sécurité. « Nous devrions vivre dans un monde sans peur parce que ce sont des choses qui peuvent se passer. Nous sommes dans un monde dans lequel nous ne savons pas où nous arrêter. Je ne sais pas vers où nous allons », dira-t-il. Il a profité de son interview pour souhaiter un prompt rétablissement à Marc Bartra.