Exclusive : la Russie interdit les Témoins de Jéhovah considérés comme groupe extrémiste

0
2419

La Cour Suprême russe a interdit ce jeudi 20 avril 2017 les Témoins de Jéhovah d’exercer une quelconque activité sur toute l’étendue du territoire. L’organisation est accusée d’avoir violé la loi fédérale russe sur les activités extrémistes

Les témoins de Jéhovah sont interdits sur l’ensemble du territoire russe. La Cour Suprême russe a en effet rendu son verdict ce jeudi 20 avril 2017 considérant que les témoins de Jéhovah sont une organisation extrémiste et interdisant ainsi ses activités sur toute l’étendue du territoire russe. L’information a été confirmée par l’agence de presse officielle russe, Tass.

D’après l’agence de presse russe, la Cour Suprême a demandé l’abolition immédiate de leurs 395 bureaux en Russie et la transformation de leurs biens en propriété d’Etat. Tass précise également que la décision de la Cour Suprême a été lue par le juge Yuri Ivanchenko. Le document intégral de ce texte sera transmis aux différentes parties dans cinq jours.

« L’organisation était prête à trouver une protection pour défendre ses droits »

Il est important de préciser que la Cour Suprême russe avait fini d’étudier cette affaire ce mercredi. Quelques jours plutôt, elle avait écouté la version des deux parties. Dans une plainte, le Ministère de la Justice russe avait en effet fait état de plusieurs violations par les témoins de Jéhovah, y compris des violations de la loi fédérale russe sur les activités extrémistes.

Le Centre Administratif des Témoins de Jéhovah avait immédiatement fait part de sa préoccupation soulignant qu’une future décision pourrait concerner 175 000 fidèles pratiquants. D’ailleurs, Ivan Bilenko, porte-parole, avait fait savoir que l’organisation était prête à trouver une protection pour défendre ses droits dans n’importe quel tribunal.

« Les Témoins de Jéhovah veulent faire appel »

Ce jeudi, Tass nous a appris que la décision de la Cour Suprême n’est pas encore entrée en vigueur. Si jamais l’organisation des Témoins de Jéhovah fait appel, la décision ne pourra alors entrer en vigueur que dans un délai de 30 jours, lorsque la Cour d’Appel aura prononcé sa décision.

Ce qui risque bien d’être le cas car les Témoins de Jéhovah ont annoncé qu’ils feront appel de la décision de la Cour Suprême. L’organisation n’exclut pas un bras de fer avec la justice russe. Le porte-parole l’organisation menace ainsi de traîner l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme si la Cour Suprême russe maintient sa décision.