Éventuelle attaque chimique contre Israël, le Général Allen prédit « le suicide du régime syrien »

0
2531

Le Général américain John R. Allen a prédit une attaque spectaculaire des Etats-Unis contre la Syrie si Bachar al-Assad venait à commettre l’erreur de mener une attaque chimique contre Israël. Les Etats-Unis sont-ils en train de nous préparer un scénario de guerre pour pouvoir enfin s’attaquer à la Syrie ? Le temps nous le dira

Dans une interview accordée à Jerusalem Post ce jeudi, le Général John R. Allen a répondu à une question presque surréaliste à laquelle personne n’avait encore pensé. Interrogé sur une éventuelle attaque chimique de la Syrie contre Israël, John R. Allen parle d’un « suicide virtuel du régime syrien ».

Répondant aux questions de Jérusalem Post, il dira : « Si Bachar al-Assad s’en prend à Israël et à sa population avec des armes chimiques, ce serait virtuellement un acte de suicide pour son régime. La réponse des Etats-Unis sera d’une énormité sans précédent ». Il estime que Bachar al-Assad n’est si stupide au point de commettre un tel acte.

« Je ne pense pas qu’Assad soit stupide »

« Les gens doivent comprendre cela. Je ne pense pas qu’Assad soit stupide. Je n’attribue aucune irrationalité à un dirigeant politique, beaucoup sont rationnels dans leur propre contexte », ajoute-t-il, menaçant que la puissance de la réponse américaine se manifesterait d’une « façon que les gens n’ont même pas encore imaginée ».

Dans l’interview accordée à Jerusalem Post, John R. Allen dit espérer que Bachar al-Assad sera renversé et qu’il sera remplacé par un président qui s’entendra avec les Etats-Unis, la Russie, mais pas avec l’Iran. « Cela me ferait mal de voir un remplaçant de Bachar al-Assad être aux ordres de l’Iran », dit-il. Pour le Général, cette situation mettrait Israël en danger.

« Je ne suis pas sûr que l’Iran aura toute l’influence qu’il pense avoir »

Sur la question de savoir si c’est réaliste de remplacer Assad par un président qui n’est pas proche de l’Iran, Allen répond : « je ne suis pas sûr que l’Iran aura toute l’influence qu’il pense avoir » après la chute d’Assad. Le Général Allen mise sur un partenariat Etats-Unis-Russie pour résoudre la crise syrienne.

L’interview menée par le Général Allen intervient deux semaines après les frappes militaires américaines en Syrie qui ont visé la base militaire syrienne de Shayrat, tout près de la province de Homs. Les frappes, ordonnées par Trump, ont été une réponse à une attaque chimique menée le mardi 4 avril 2017 à Khan Sheikhoun, près de la province d’Idlib. Les Etats-Unis avaient accusé le gouvernement syrien. La Russie et la Syrie avaient pointé du doigt les rebelles.