Israël frappe une base militaire de l’armée syrienne et tue trois soldats

0
3105

Israël est accusé d’avoir frappé la base militaire syrienne basée à Quneitra. D’après les médias israéliens, trois soldats syriens ont été tués. L’agence de presse syrienne, Sana, a confirmé les frappes et a parlé de dégâts matériels au niveau de la base militaire

L’armée israélienne a frappé l’armée syrienne. La chaîne Al-Jazeera a été la première à annoncer cet incident qui s’est produit dans la localité Quneitra en Syrie. D’après le média israélien Ynetnews qui cite des médias syriens locaux, l’attaque a fait trois morts et en a blessé deux. Elle a visé la base militaire de Naba Fawar à Quneitra.

Toujours d’après Ynetnews, l’attaque, menée par l’armée israélienne, a eu lieu aux environs de 6 Heures du matin. Le média israélien rapporte que la mort des trois soldats serait causée par l’explosion d’un cache d’armes. Pour le moment, aucune certitude que l’explosion de ce cache d’armes est dû aux frappes israéliennes.

« L’agence de presse syrienne confirme les frappes israéliennes »

L’information a été confirmée par l’agence de presse officielle syrienne Sana. L’agence syrienne cite une source officielle de l’armée syrienne qui affirme que les frappes ont été menées ce vendredi aux environs de 18H45. D’après Sana, les frappes militaires israéliennes ont causé des dégâts matériels. L’agence ne parle de pas morts du rang de l’armée syrienne.

L’agence de presse a également précisé que les frappes israéliennes ont été menées après une tentative échouée des terroristes d’infiltrer des bases de l’armée syrienne à Quneitra. Sana ajoute que de nombreux terroristes avaient été tués et accuse Israël d’apporter du soutien aux groupes terroristes qui combattent les forces syriennes fidèles à Bachar al-Assad.

« Une véritable guerre médiatique »

Une véritable guerre médiatique s’est installée entretemps. Tandis que l’armée israélienne a catégoriquement refusé de commenter les frappes contre l’armée syrienne, dans la presse israélienne on parle de représailles. D’après Breakingisraelnews, les frappes israéliennes ont été une réponse contre des attaques aux mortiers lancés par l’armée syrienne contre Israël dans le Golan.

Le média syrien Almasdarnews a confirmé l’information selon laquelle les forces syriennes ont mené des attaques aux mortiers contre l’armée israélienne dans le Golan. Toutefois, Almasdarnews précise que les attaques de l’armée syrienne ont été une réponse à des frappes aériennes israéliennes menées ce vendredi soir contre les forces de Bachar al-Assad.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que l’armée Tshahal est accusée de frapper la Syrie. Le 13 Janvier 2017, la Syrie avait accusé Israël d’avoir frappé la base militaire syrienne de Mezzah. Les frappes avaient été menées aux environs de 00H25. Les explosions s’étaient fait entendre jusqu’à Damas, dans la capitale syrienne. Là également, l’armée israélienne n’avait fait aucun commentaire.