Attaque chimique en Syrie : les Etats-Unis sanctionnent 271 fonctionnaires syriens

0
8683

Le Département de Trésor des Etats-Unis a annoncé ce lundi 24 avril 2017 avoir pris des sanctions fermes contre 271 employés syriens travaillant dans une agence de fabrication d’armes chimiques et de missiles balistiques. Ces employés sont accusés d’avoir fabriqué les armes chimiques qui ont été utilisées contre la ville de Khan Sheikhoun en Syrie ce 4 avril

Deux semaines après les frappes militaires américaines contre la Syrie, l’administration Trump s’en prend désormais aux fonctionnaires syriens. Ce lundi, 271 employés syriens travaillant dans une agence qui produit des armes chimiques et des missiles balistiques ont été sanctionnés.

Ces derniers sont désormais interdits de voyager et de mener des transactions financières avec des banques étrangères. D’après le média américain BostonGlobe, il s’agit en effet des employés de Centre de Recherche et des Études Scientifiques. Ce centre est accusé par les autorités américaines d’avoir fabriqué les armes chimiques qui ont visé la ville de Khan Sheikhoun ce 4 avril 2017.

« Elles sont très efficaces et nous allons continuons à les utiliser »

L’annonce des sanctions contre les fonctionnaires syriens a été faite par Steve Mnuchin, secrétaire américain au Trésor. Lors d’une conférence à la Maison Blanche, il dira : « aujourd’hui, le bureau des Affaires étrangères du Département de Trésor a imposé des sanctions en réponse à l’attaque chimique du 4 avril contre des civils par le régime du dictateur syrien, Assad ».

Il ajoute : « le bureau des Affaires étrangères sanctionne ainsi 271 employés du Centre de Recherche et des Études Scientifiques, l’agence gouvernementale syrienne responsable du développement et de la production d’armes non-conventionnelles et leur livraison ». D’après David Mnuchin, il s’agit là des « plus lourdes sanctions jamais imposées » par le bureau des Affaires étrangères du Département de Trésor américain.

Le secrétaire au Trésor a tenu à préciser que d’autres sanctions seraient en cours, mais n’a pas voulu préciser leur nature. « Nous ne commentons pas sur les détails des sanctions que nous prendrons à l’avenir, mais encore une fois, ce que je vous dit est que ces sanctions sont très importantes. Elles sont très efficaces et nous allons continuons à les utiliser au maximum en accord avec la loi », soutient-il.

« Nous tiendrons le régime d’Assad responsable de son comportement inacceptable »

Steve Mnuchin ajoute que ces sanctions sont une réponse adressée au gouvernement syrien. « Les Etats-Unis envoient un message fort par cette sanction que nous ne tolérerons pas l’usage d’arme chimique et nous tiendrons le régime d’Assad responsable de son comportement inacceptable », souligne-t-il. Il a précisé que les mêmes sanctions ont été prises à l’encontre de l’Iran et de la Corée du Nord.

Il convient de rappeler qu’une attaque chimique avait été menée dans la localité de Khan Sheikhoun, non loin de la province d’Idlib, en Syrie. L’attaque avait suscité une réaction de la communauté internationale qui s’était réunie immédiatement au Conseil de Sécurité pour adopter une résolution permettant de sanctionner la Syrie. Pendant ce temps, le gouvernement syrien et la Russie accusaient les rebelles d’avoir mené cette attaque chimique.