Israël : Netanyahou déclare la guerre au ministre allemand des Affaires étrangères

0
2362

Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien, a menacé de pas rencontrer Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères en visite officielle en Israël ce lundi 25 avril 2017. Le ministre allemand avait prévu de rencontrer une organisation israélienne de gauche radicale qui critique sévèrement la colonisation juive, pierre angulaire de la politique de Netanyahou

Va-t-on vers un conflit diplomatique entre Israël et l’Allemagne ? Tout a commencé ce lundi 24 avril 2017, au lendemain des déclarations de Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères qu’il était favorable à une solution à deux Etats sur le conflit israélo-palestinien.

A quelques heures avant de quitter l’Allemagne pour une visite officielle en Israël, il écrit dans un communiqué : « concernant le conflit au Moyen-Orient, notre solidarité avec Israël signifie que nous devrions nous assurer que Palestiniens et Israéliens peuvent vivre côte-à-côte dans la dignité et dans la paix. Seule une solution à deux Etats sera durable ».

« Ce serait impensable »

Mais, à quelques heures de la visite du chef de la diplomatie allemande, Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien, provoque un véritable conflit diplomatique. Ce lundi, Benjamin Netanyahou a en effet prévenu Sigmar Gabriel qu’il ne le recevra pas si jamais il rencontre l’organisation de gauche, Breaking The Silence (Briser le silence, ndlr), une organisation qui accuse l’armée israélienne de crimes de guerre.

Une menace à laquelle le ministre allemand des Affaires étrangères a immédiatement réagi. Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, si Netanyahou annule sa rencontre avec lui, ce serait regrettable. « Imaginez-vous si le premier ministre israélien…venait en Allemagne et voulait rencontrer les gens qui critiquent le gouvernement et que nous lui disons : ‘ce n’est pas possible’… Ce serait impensable », lâche Sigmar Gabriel.

Pour le moment, nous ne savons pas encore si Sigmar Gabriel défiera la menace de Netanyahou pour rencontrer l’organisation Breaking The Silence. Mais, il s’est entretenu avec Isaac Herzog, chef de file de l’opposition israélienne, très crique à la politique de Netanyahou et qui appelle d’ailleurs à la démission du premier ministre israélien.