C’est officiel, l’Iran a atteint son niveau d’autosuffisance en pétrole

0
893

L’Iran a annoncé ce dimanche 30 avril 2017 avoir atteint son niveau d’autosuffisance en pétrole et compte rejoindre les pays exportateurs d’essence d’ici la fin de l’année 2017

La République Islamique d’Iran a atteint son niveau d’autosuffisance en pétrole. C’est ce que nous apprend l’agence de presse iranienne Irna qui précise que la célébration de l’autosuffisance du pays en pétrole a été faite ce dimanche lors du déplacement de Hassan Rohani, actuel président du pays, à Bandar Abbas, dans la province de Hormuzgan dans le sud du pays.

D’après, TehranTimes, média iranien proche du pouvoir, une poignée de hautes autorités avaient en effet fait le déplacement, dont le ministre de l’énergie Bijan Namdar Zanganeh et le directeur de la société de raffinage du pétrole Abbas Kazemi. Lors de son déplacement à Hormuzgan, Rohani a inauguré la première phase de la raffinerie golfe Persique.

« 100 millions de litres par jour »

La République Islamique ne manque pas d’ambition. Dans la première phase de ce projet, l’Iran entend en effet produire 12 millions de litres d’Euro-4 d’essence, 4,5 millions de litres de gasoil, 1 million de litres de kérosène et 1,3 million de litres de pétrole liquéfié par jour. Et ce n’est pas tout.

Car, une fois le projet est opérationnel, la raffinerie ajoutera 36 millions de litres d’Euro-4 et d’Euro-5 de qualité d’essence à la capacité de production d’essence du pays qui atteindra ainsi les 100 millions de litres par jour. Les deux prochaines phases du projet seront réalisées dans un intervalle de six mois.

« Les Iraniens consomment en moyenne 60 millions de litres de pétrole par jour »

Le président Rohani s’est félicité de cette nouvelle en soulignant que la République Islamique d’Iran rejoindra le groupe des pays exportateurs de pétrole. Il est important de souligner que les Iraniens consomment en moyenne 60 millions de litres de pétrole par jour, soit 18,85 millions de gallons.

Le pays produit déjà 50 millions de litres par jour (soit 13,2 millions de gallons) dont 11 millions de litres (3 millions de gallons) destinés à l’exportation. Pour rappel, la première phase de la raffinerie de Bandar Abbas, située à 1 200 km de Téhéran, devra s’achever d’ici à 2018.