« Macron marionnette », « Manipulation médiatique » : sur LCI, Nicola Dupont-Aignant dérape !

0
6318

Lors de son passage ce dimanche 30 avril 2017 sur le plateau de LCI, Nicola Dupont-Aignant, chef de file de Debout la France, s’est durement attaqué à Emmanuel Macron, candidat d’En Marche ! dont il a dénoncé la politique et dont il s’inquiète du comportement psychologique

A une semaine du second tour de la présidentielle, la guerre des mots a déjà commencé. Ce dimanche, c’est Nicola Dupont-Aignant, chef de file de Debout La France qui a fait parler de lui en fustigeant le « comportement psychologique dangereux » d’Emmanuel Macron, candidat d’En Marche !

Invité sur LCI, le chef de file de Debout la France qui vient de rallier Marine Le Pen n’a pas mâché ses mots. « Monsieur Macron est inexpérimenté, il n’a jamais gouverné et il a un comportement que je trouve d’ailleurs dangereux psychologiquement », dit-il lors de cette interview.

« Macron est une marionnette d’un système international de Monsieur Hollande »

Il poursuit : « quand je regarde monsieur Macron dans certains meetings et que je vois son comportement psychologique, je suis inquiet pour le pays ». Le journaliste lui coupe la parole : « qu’est-ce qui vous inquiète ? ». Dupont-Aignant reprend : « son regard, ses hurlements, sa façon de parler du pays, le fait qu’il ne connaisse pas la France, le fait qu’il n’ait jamais été élu nulle part, le fait que des gros intérêts financiers médiatiques le soutiennent ».

Sur le plateau de LCI, Nicola Dupont-Aignant s’en est sévèrement pris au candidat d’En Marche ! qu’il traitera même de marionnette. « (…) Il y a un choix. Est-ce qu’on continue avec cette politique ? Est-ce qu’on continue avec madame Cresson, monsieur Raffarin… ? Tous ceux qui ont gouverné la France depuis 30 ans, qui ont fait souffrir les Français (…) sont ralliés pour des places autour de monsieur Macron qui est une marionnette d’un système international de Monsieur Hollande ».

Parlant de l’Union Européenne, le chef de file de Debout la France est droit dans ses bottes. Pour lui, l’Europe est une dictature. « Marine Le Pen est candidate pour libérer la France. La force du peuple français permettra de libérer la France de cette dictature européenne. C’est clair. J’assume ».

« Sauver le pays »

Sur le plateau de LCI, Nicola Dupont-Aignant a dénoncé une manipulation médiatique. « Je dis aux Français que s’ils acceptent dimanche la manipulation médiatique sans précédent qui est en route pour faire élire un homme dangereux pour la France (…) ». Il promet en cas de victoire de Le Pen « un gouvernement élargi des républicains de tous horizons qui vont permettre de sauver le pays ».

A quelques jours du second tour crucial pour la France, les soutiens de l’extrême-droite et ceux d’En Marche ! se livrent une guerre des mots sans merci. Quoi qu’il en soit, les Français trancheront le 7 mai entre Emmanuel Macron, candidat d’En Marche et Marine Le Pen, chef de file du Front National.