Infrastructures routières au Burkina : plus de 10 milliards CFA injectés

0
164

La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a octroyé un financement de 10,4 milliards de FCFA au Burkina Faso. Selon le ministère de l’économie et des finances, cet engagement est destiné au développement des infrastructures routières. Le financement sevira à la construction et le bitumage de la Route nationale 23 entre Ouahigouya et Djibo et la traversée de la ville de Djibo, des régions au riche potentiel en agriculture, élevage et mines, détaille la même source. Ces réalisations (125km) permettront d’améliorer les échanges entre les provinces du Yatenga, du Lorum et du Soum, en vue du développement de l’économie locale et partant d’assurer une dynamisation des échanges commerciaux dans la sous-région, avec le Niger et le Mali comme voisins. A noter que cet engagement porte à deux, le nombre d’infrastructures routières que la BADEA finance dans la région nord du Burkina Faso.