Victoire de Macron : sur France 2, Alexis Corbière, en colère, s’attaque violemment à Bayrou

0
11663

Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise, s’est sévèrement attaqué à François Bayrou ce dimanche 7 mai sur le plateau de France 2. Alexis Corbière a prévenu le chef de file du MoDem que Macron risque de ne pas obtenir une majorité lors des prochaines législatives

Un échange de propos très tendu. Ce dimanche soir, sur le plateau de France 2, Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise et François Bayrou, chef de file du MoDem, ont eu échange de propos très tendu. Tout a commencé par une question de David Pujadas qui demande à Alexis Corbière s’il se félicite que Marine Le Pen soit battue.

A cette question, le proche de Mélenchon rétorque : « je prends acte qu’il y a un nouveau président de la république, il a gagné. Je crois que l’énergie qui le porte vainqueur est le fait que Marine Le Pen a été battue. Je ne crois que pas que ce soit un manque de respect envers le président de la république que de considérer qu’il n’y a pas de majorité politique sur son projet ».

« Scandaleux que ce paysage qui a une énergie au premier tour disparaisse »

Alexis Corbière continue : « et nous allons le voir dans les élections législatives que viennent. Toutes les études ont démontré que ceux qui ont voté pour monsieur Macron au premier tour n’adhéraient pas à son projet mais considéraient que c’était un vote utile contre le Front National et au second tour c’est encore plus flagrant. Donc, la France qui ne veut pas de l’extrême-droite et qui ne veut pas non plus qu’on casse le code du travail à coup d’ordonnances, qui ne veut pas non plus qu’on remette en cause notre système de retraite, qui ne veut pas qu’on supprime 125 000 postes de fonctionnaires, elle est toujours là, notamment à travers la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ».

Et Alexis Corbière de s’attaquer à Bayrou. « Et vous verrez que ces élections législatives qui viennent vont démentir cette vieille règle comme le vieux monde qui consiste à dire : ‘un président est élu’, comme le dit M. Bayrou, ‘il y a une majorité qui suit’. Et bien non. C’est cela qui va arriver. C’est scandaleux, c’est quand même assez scandaleux que ce paysage qui a une énergie au premier tour disparaisse ».

« La 5ème république est morte au premier tour et au second »

La colère d’Alexis Corbière monte d’un cran. « Ce serait terrible que cette foutue 5ème république efface la réalité du premier tour. Et je mets en garde ceux qui croient qu’ils vont réussir à construire une majorité qui ne représente pas le pays. La 5ème république est morte au premier tour et au second. J’affirme ici sans manquer de respect à M. Macron qu’il est minoritaire dans le pays et pourtant il va concentrer sur lui énormément de pouvoirs. Et malheur à celui qui croit utiliser cette 5ème république autoritaire pour imposer des choses que les Français ne veulent pas. Ils l’ont dit au premier tour. Je connais des gens comme moi qui ont voté pour M. Macron dans la France insoumise en radical désaccord avec lui ».

François Bayrou prend la parole et lance : « et bien vous avez bien fait. On peut avoir des débats économiques et sociaux. Mais, le cadre qui a été tracé ce soir est un cadre qui donne de l’espoir à des tas de gens qui n’en avaient plus, qui sont extrêmement animés par l’idée que peut-être maintenant on va pouvoir faire quelque chose, en effet en dépassant les frontières qui n’avaient plus de sens et même en dépassant un certain nombre de frontières idéologiques ».

« Vous ne respectez pas les Français ce soir »

Alexis Corbière lui coupe la parole et tonne : « vous voulez une adhésion à votre projet, vous ne l’aurez pas. Vous tordez le bras à de millions de Français. Ce n’est pas ça qu’ils expriment ce soir. Ils ont dit non à Madame Le Pen, non au Front National et cette majorité contre le Front National est une majorité pour l’augmentation des salaires, pour la défense du service public, contre l’Europe aujourd’hui qui met à mal ce pays, elle est toujours là cette France. Voyez, vous ne respectez pas les Français ce soir, ce n’est pas bien. La majorité qui s’est levée a dit non au Front National, elle n’a pas dit oui à Macron. Je vous préviens. (…) Je vous mets en garde, ça va mal finir ».

Il a fallu l’intervention des deux présentateurs pour calmer les esprits et éviter la guerre des mots sur le plateau de France 2. Rappelons que Macron a remporté une victoire écrasante lors du second tour de la présidentielle ce dimanche 7 mai. Reste à voir s’il obtiendra une majorité lors des prochaines législatives qui seront décisives pour pouvoir gouverner la France.

Pour regarder la vidéo, cliquez ici : YouTube