4 jours après l’élection de Macron, la pétition contre la Loi Travail n°2 est relancée

0
2189

La pétition contre la Loi Travail qui a déjà recueilli plus de 1 359 825 signatures est à nouveau en ligne. Les signataires mettent en garde Emmanuel Macron, nouveau président de la France, contre la mise en place de la « Loi Travail n°2 »

Il n’a fallu que quatre jours seulement après l’élection d’Emmanuel Macron pour que la pétition contre la Loi Travail refasse surface. Ce jeudi 11 mai, Caroline DE HAAS et François Ruffin, signataires de la pétition contre la loi travail ont en effet relancé leur pétition sur le site de Change.org. Et le succès est fulgurant. Rien que pour la journée de mardi, elle a recueilli plus de 7 000 signatures.

Dans la nouvelle pétition, on pouvait lire : « les initiateurs et initiatrices de la pétition #LoiTravailNonMerci reprennent du service pour dire #OrdonnancesNonMerci. Vous l’avez sans doute entendu, le nouveau président de la République a annoncé une ‘loi travail II’ pour aller plus loin que la première ».

« Demandez-lui de renoncer à cet archaïsme »

La pétition poursuit : « l’objectif ? Renvoyer la définition de nos droits au travail à des accords d’entreprise. Il veut également nous remettre au programme le plafonnement des sanctions des employeurs en cas de licenciement massif ». La pétition accuse Emmanuel Macron de vouloir passer en force cet été.

« Pour ne pas s’embarrasser des 70% de françaises et français qui restent opposés à la Loi Travail, Emmanuel Macron a décidé de passer en force cet été, par ordonnances. Vous aimez le 49.3 ? Les ordonnances, c’est encore mieux. Pas de risque de motion de censure, le président décide seul de ce qu’il veut changer ou pas dans le code du travail. Emmanuel Macron prétend renouveler la politique. Demandez-lui de renoncer à cet archaïsme que sont les ordonnances et à la Loi Travail n°2 ».

Ce mardi, les deux principaux signataires de la Loi Travail, Caroline DE HAAS et François Ruffin, sont allés plus loin, en adressant une lettre ouverte à Emmanuel Macron. Dans la lettre publiée par Huffingtonpost, on pouvait lire : « pour contourner notre désaccord massif, il semble que vous ayez trouvé la solution. Plus rapide qu’un débat à l’Assemblée, plus facile qu’une négociation avec les syndicats et plus pratique que le 49.3 : les ordonnances ».

« Le monde que vous nous dessinez est le monde de l’individualisme »

Ils dénoncent une anomalie démocratique qui permet au président de décider tout seul. « Cette anomalie démocratique vous permet de décider seul, sans tenir compte de nos avis et de celui du Parlement. Pour quelqu’un qui affirme vouloir renouveler la vie politique, on peut dire que vous posez le décor ».

François Ruffin et Caroline DE HAAS accusent le nouveau président français de vouloir « dessiner un monde de l’individualisme et de chacun pour soi ». « Le monde que vous nous dessinez Monsieur Macron, c’est le monde de l’individualisme et de chacun pour soi. Les valeurs de notre République, que vous ne cessez de célébrer dans vos discours, sont pourtant celles de la solidarité, du partage et des protections civiles ».

Pour signez la pétition, cliquez ici : Change.org

Pour lire la lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, cliquez ici : Huffingtonpost.fr