Trump en Arabie Saoudite : un contrat d’armement de 110 milliards qui fait trembler Israël

0
2501

Israël s’inquiète du contrat d’armement signé ce samedi 20 mai 2017 entre Donald Trump et les autorités saoudiennes. Le contrat, évalué à 110 milliards de dollars, provoque l’inquiétude des autorités israéliennes qui demandent que des explications leur soient fournies

L’annonce de la signature de contrat d’armement évalué à 110 milliards de dollars entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite inquiète les autorités israéliennes. Ce contrat signé par le président américain en visite officielle à Riyad et le roi Salman a eu lieu ce samedi en Arabie Saoudite. Mais déjà, elle suscite l’immense colère d’Israël.

En effet, ce dimanche 21 mai, des ministres du gouvernement de Benjamin Netanyahou ont fait part de leur inquiétude allant jusqu’à demander des explications. « Des centaines de millions de dollars en contrat d’armement, c’est quelque chose sur quoi nous devons obtenir des explications », a fait savoir Yuval Steinitz, ministre israélien de l’infrastructure naturelle, de l’Energie et de l’Hydrologie.

« C’est vraiment quelque chose qui devrait nous inquiéter »

Yuval Steinitz ajoute : « l’Arabie Saoudite est un pays hostile et nous devons nous assurer que la sécurité militaire d’Israël est maintenue. Ce n’est pas un pays avec lequel nous avons des relations diplomatiques. J’espère que nous aurons des réponses claires à cela bientôt. C’est vraiment quelque chose qui devrait nous inquiéter ».

Dans la presse israélienne, on affirme que les inquiétudes de Yuval sont parties par de nombreux ministres. C’est notamment le cas du ministre Ayoub Kara qui, ce dimanche, a demandé à Netanyahou s’il ne sentait pas inquiété par le fait que l’Arabie Saoudite puisse devenir « une puissance mondiale avec une supérieur militaire sur nous (Israël, NDLR) ».

« Le plus grand contrat d’armement dans l’histoire des Etats-Unis »

Il convient de rappeler que les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite ont signé un contrat d’armements estimé à 110 milliards de dollars ce samedi qui est entré en vigueur immédiatement. Les deux pays ont également signé un autre contrat d’armement estimé à 350 milliards de dollars sur une période de 10 ans. Le contrat comprend l’approvisionnement d’armes de pointe dont des systèmes de défense anti-missile, des chars de combat, des radars entre autres.

Dans un communiqué, la Maison Blanche a expliqué que ce contrat d’armement a pour but de maintenir la sécurité des pays du Golfe, de plus en plus menacés par l’Iran. Ce contrat vise également à renforcer les capacités du royaume saoudien à faire face à la menace terroriste afin de « réduire l’engagement américain contre le terrorisme ». Les autorités militaires américaines parlent du plus grand contrat d’armement dans l’histoire des Etats-Unis.