RDC : un otage français libéré

0
398
Le président Macron a salué ce dimanche la libération d’un ressortissant français enlevé le 1er mars dernier dans l’est du Congo sur une site de la compagnie minière canadienne Banro. Parmi les quatre autres employés enlevés au même moment, un Tanzanien a été libéré en avril, mais trois Congolais sont encore aux mains des ravisseurs.Il avait été enlevé le 1er mars dernier dans l’est du Congo. Un ressortissant français a été libéré après près de trois mois de captivité, a annoncé Emmanuel Macron dans un communiqué de presse. « Il – Emmanuel Macron – félicite l’ensemble des acteurs qui ont oeuvré à sa libération, en particulier les autorités de la République démocratique du Congo pour leur mobilisation et l’efficacité de leur action », poursuit le texte de l’Elysée. Le ministère français des Affaires étrangères avait confirmé début mars qu’un Français figurait parmi des personnes enlevées dans l’est du Congo et le groupe canadien Banro avait annoncé que des hommes armés avaient enlevé cinq de ses salariés. Banro, une société aurifère canadienne qui exploite des mines au Congo, avait précisé que trois Congolais et un Tanzanien figuraient également parmi les personnes kidnappées.